Marché de l’emploi : Les équipes de Michael Page Afrique éclairent les recruteurs

Marché de l’emploi : Les équipes de Michael Page Afrique éclairent les recruteurs

C’est essentiel d’avoir une visibilité dans les tendances de recrutement. De leur côté, les candidats sont conscients de la difficulté de plus en plus accrue à décrocher un poste compte tenu de la conjoncture impactée par le virus Covid-19. C’est dans cette optique globale que les équipes de Michael Page ont élaboré un guide pour orienter le recrutement au Maroc. 

C’est une visibilité nécessaire aux différents responsables des ressources humaines. L’aperçu du marché et les informations d’embauche fournis par l’équipe de Michael Page Afrique devront servir aux experts RH. 13 disciplines (Achats, Banque, Commercial, Construction, Digital, Finance et plus) ont été identifiées. Elles permettent d’avoir une tendance plus précise sur les postes les plus demandés, les compétences ou l’expérience les plus importantes. Les nouvelles mutations du secteur de l’industrie induisant le recrutement de nouveaux talents ont été aussi mises en exergue. Et le top management de Michael Page a émis là aussi des recommandations.

Cette référence repose, en fait, sur les principales missions réalisées par les consultants du cabinet tout au long de l’année 2020. L’analyse des informations a également été affinée et corrélée par l’expérience de ses auteurs, tous spécialisés. Le travail repose, d’ailleurs, sur l’interaction avec les recruteurs et les candidats. Et l’analyse précise de nouvelles bases de données réactualisées, régulièrement, par les équipes. Le travail s’adresse aux recruteurs et les candidats à l’emploi afin d’orienter le recrutement au Maroc.

«Le marché de l’emploi évolue et fait face à de grandes mutations. Des changements inédits, dus à un contexte de crise sanitaire et économique sans précédent qui ont mené la plupart des entreprises à faire preuve de résilience et d’adaptabilité. Dans le monde de l’entreprise, les opérateurs économiques qui ont su s’inscrire dans le changement et faire preuve de résilience sans perdre de vue leur vision auront donc, à l’avenir, un impact durable sur leur performance et leur attractivité à long terme». Les propos d’Imad Gourari, directeur Maroc Michael Page Afrique, confirment la nécessité d’une visibilité dans le domaine Capital Humain. Une visibilité entachée par cette conjoncture difficile impactée par la Covid-19… La quête des compétences étant primordiale…

Les candidats prisés seront ceux qui ont des compétences techniques mais surtout ceux qui ont acquis les soft skills nécessaires pour s’adapter, gagner en autonomie. S’approprier les outils digitaux et faire preuve d’initiative représentent également des atouts indéniables. Pour rappel, Michael Page Maroc sis à Casablanca a été créé en 2011. Les consultants francophones et anglophones ont pour mission d’identifier les meilleurs talents sur les marchés locaux, régionaux ou internationaux. Spécialisés chacun par métier, ils ont acquis au fil des ans une bonne connaissance du marché de l’emploi et des tendances du recrutement. D’ailleurs, le guide qui donne un aperçu sur les données et perspectives des différents secteurs et disciplines en témoigne.

Michael Page Afrique est, par ailleurs, une division de Page Group, dédiée au recrutement de cadres et dirigeants sur le continent africain. C’est en 2005 que le pôle Afrique a été créé. Il vise à accompagner les entreprises internationales et africaines dans tous les secteurs d’activité et sur l’ensemble du continent. Depuis les bureaux de Paris, Johannesburg, Casablanca et Port Louis, les clients sont accompagnés dans le recrutement des meilleurs talents pour des postes en expatriation, en contrat local ainsi que pour des missions de management de transition. Michael Page au Maroc couvre plusieurs secteurs d’activité, à savoir : Achats et Logistique, Banque, Commercial, Construction, Digital, Marketing et Communication, Distribution et Commerce, Finance et Comptabilité, Hôtellerie et Tourisme, Juridique, Life Sciences, Métiers de l’Ingénieur, Ressources Humaines et enfin Systèmes d’Information.

En clair, la stratégie des ressources humaines devra reposer sur des informations clairement vérifiées pour une optimisation du capital humain. Dans un contexte de crise les enjeux sont d’autant plus importants que dénicher la perle rare est salutaire pour la relance économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *