Emploi

Pari tenu pour le 1er salon de l’emploi pour les enseignants anglophones

© D.R

Le consulat général des Etats-Unis à Casablanca a organisé, dimanche dernier, un salon de l’emploi pour les éducateurs anglophones où 200 enseignants ont pu rencontrer les représentants de 15 institutions, dont des écoles privées, des universités et des centres de langues. Les détails.

Il s’agit bien là d’une opportunité de réseautage, de recrutement et de développement professionnel que le service consulaire américain a voulu créer pour les enseignants anglophones. Le Salon de l’Emploi qui s’est tenu dans les antres de Dar America a accueilli trois tables rondes dirigées par un groupe d’universitaires et d’experts en éducation. Une occasion d’aborder des sujets d’actualité comme l’éducation à l’ère des technologies intelligentes, la construction d’une classe inclusive, et la transition vers l’anglais au sein du système éducatif marocain. Stimuler l’employabilité et promouvoir l’enseignement de l’anglais dans les écoles marocaines; tel est, en effet, l’objectif du gouvernement américain à travers sa voie consulaire. «Le Maroc fait de grands pas en avant dans la modernisation globale de son système éducatif, avec l’introduction, par exemple, de la langue anglaise plus tôt dans les programmes. Nous sommes honorés de soutenir ces efforts à travers des événements comme le Salon de l’emploi d’aujourd’hui», a déclaré, à l’occasion, la consule générale des États-Unis, Marissa Scott. «Un autre exemple de coopération USA-Maroc dans ce domaine est le programme Bridge to Middle School. Grâce à ce programme, l’USAID, en étroite coopération avec le ministère marocain de l’éducation nationale, a soutenu l’introduction de la langue anglaise dans des collèges pilotes de trois régions du Royaume», a-t-elle ajouté. Portant sur la période 2022-2027, le programme Bridge to Middle School a démarré en 2022 dans 3 régions pilotes : Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Marrakech-Safi et Beni Mellal-Khenifra. Et à travers ce programme, la langue anglaise a jusqu’à présent été introduite en première année du collège dans 60 collèges pilotes en 2023. Les enjeux sont réels. Et l’Académie régionale d’éducation et de formation de Casablanca-Settat y oeuvre. Elle avait officiellement annoncé qu’elle lancerait un programme expérimental d’enseignement de l’anglais en sixième année de l’élémentaire dès l’année scolaire 2024-2025. La synergie devra apporter ses fruits à terme.
A suivre…

Articles similaires

Emploi

Quand HumanOne Cybersecurity rejoint BDO Advisory…

C’est acté. L’entreprise HumanOne Cybersecurity, positionnée dans la cybersécurité, vient de rejoindre...

EmploiEntretien

Entretien avec Youssef Harouchi, executive coach, CEO Conexis : Travail en équipe : Comment atteindre la symbiose ?

Youssef Harouchi est aussi cofondateur du Cercle de l’innovation. Il est expert...

Emploi

Accord : Une agence universitaire Anapec voit le jour à Martil

Intégration des jeunes diplômés dans le marché du travail

Emploi

L’EMSI a eu un télécontact historique avec la Station Spatiale Internationale

L’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) a eu un télécontact en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux