970x250

Recrutements massifs chez la police

Recrutements massifs chez la police

Plusieurs concours programmés en septembre par la DGSN pour embaucher 6.000 agents de différents grades

Le nombre de concours de recrutement diffusés via le portail emploi-public.ma depuis le début du mois de janvier jusqu’au 28 août 2022 s’est établi à 1741 dont 218 aux services de l’Etat, 1382 aux établissements et entreprises publics et 141 concernant les collectivités territoriales.

Les recrutements se poursuivent dans la fonction publique. Plusieurs concours auront lieu durant les mois de septembre et d’octobre dont celui de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour le recrutement de 5856 agents. Le concours fixé au 25 septembre 2022 prévoit de recruter 3838 gardiens de la paix (échelle 5), 1450 inspecteurs de police (échelle 6), 80 officiers de paix ( échelle 8), 420 officiers de police (échelle 8) et 68 commissaires de police (échelle 10). Le ministère de la justice a aussi prévu de recruter 250 attachés de justice (échelle 10). Le concours en question est prévu le 30 octobre prochain. Par ailleurs, 169 postes sont à pourvoir au ministère de la santé et de la protection sociale. Le ministère recrutera 70 techniciens de 3ème grade (échelle 9), 39 techniciens de 4ème grade (échelle 8), 40 administrateurs 2ème grade (échelle 11) et 20 professeurs de l’enseignement supérieur assistant grade A (échelle 11).

Il est aussi important de relever que plusieurs départements ministériels organiseront le 12 septembre des concours réservés aux personnes en situation d’handicap. Il s’agit de recruter 15 techniciens (4éme grade, échelle 8), 15 techniciens (3ème grade, échelle 9), 140 administrateurs (3ème grade, échelle 10) et 30 administrateurs (2ème grade ; échelle 11), ce qui représente un total de 200 postes d’emploi. Notons que le nombre de concours de recrutement diffusés via le portail emploi-public.ma depuis le début du mois de janvier jusqu’au 28 août 2022 s’est établi à 1741 dont 218 aux services de l’Etat, 1382 aux établissements et entreprises publics et 141 concernant les collectivités territoriales.

Signalons que depuis le 6 juillet 2012 jusqu’au 28 août 2022, 17.886 concours ont été organisés, (2.752 aux services de l’Etat, 13.595 aux établissements et entreprises publics et 1.539 aux collectivités territoriales). Par ailleurs de janvier jusqu’au 28 août, le site emploi-public.ma a mis en ligne 17 560 offres d’emploi. Parmi les postes publiés, 10.513 sont destinés aux services de l’Etat, 6656 aux établissements et entreprises publics et 391 aux collectivités territoriales.

1.432 nominations aux emplois supérieurs en dix ans

Depuis le 17 juillet 2012 (entrée en vigueur de la loi 02.12) jusqu’au 29 juillet 2022, le Conseil de gouvernement a approuvé 1.432 nominations aux emplois supérieurs. Ainsi, le Conseil a approuvé 56 nominations aux postes de secrétaire général, inspecteurs généraux (50), directeurs (542), soit un total de 648 nominations dans les services de l’Etat. Pour ce qui est des établissements universitaires et les instituts de formation, on relève 27 nominations aux postes de présidents d’université, doyens des facultés (163), directeurs d’écoles et d’instituts supérieurs (226), ce qui représente au total 416 nominations pour les établissements universitaires et les instituts de formation. Enfin, il y a lieu de signaler la nomination de 273 directeurs et présidents des établissements publics. En analysant l’évolution des nominations par année, on observe deux pics en 2013 et en 2018 avec respectivement 228 et 222 nominations. Les chiffres les plus bas ont été enregistrés en 2012 et en 2017 avec respectivement 97 et 71 nominations aux emplois supérieurs. En 2021, seulement 105 nominations ont été approuvées.

Les conditions à remplir

Les candidats intéressés aux concours de la DGSN doivent remplir certaines conditions. Ils doivent être âgés de 21 à 30 ans pour tous les postes sauf pour celui de commissaire où l’âge requis varie entre 21 et 35 ans. Pour les postes d’officier de police, inspecteur et commissaire de police, les hommes doivent mesurer 1m 70 et 1 m67 pour les femmes. En revanche, pour les postes d’officiers et de gardiens de la paix, les hommes doivent mesurer 1 m 73. Les candidats aux postes doivent avoir une bonne acuité visuelle et une bonne acuité auditive. Pour ce qui est des diplômes, le postulant au poste de commissaire de police doit être titulaire d’une licence en droit ou d’un diplôme de l’ENA. Pour les postes d’officier de police et officier de paix, le candidat doit justifier d’un DEUG. Quant au poste d’inspecteur, il est exigé que la première année universitaire soit validée. Pour le poste de gardien de la paix, le baccalauréat est exigé.

Plus de 83 millions de visites sur le site emploi-public.ma

L’audience du site emploi-public.ma a atteint 83 478 405 visites jusqu’à ce jour avec un taux de nouvelles consultations de 32,25%. L’application mobile a enregistré 38 919 550 visites. Le nombre de consultations en ligne par jour selon les mois est passé de 41.823 en janvier 2022 à 39.968 en juillet 2022. A noter qu’un pic a été enregistré durant le mois de juin avec 41.347 visites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.