970x250

Requalification des compétences : L’Anapec signe cinq conventions de partenariat

Requalification des compétences : L’Anapec signe cinq conventions de partenariat

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont organisé le 25 juillet à Casablanca un atelier de restitution et de validation des recommandations de l’étude portant sur l’évaluation rapide des besoins des entreprises en matière de requalification et de perfectionnement des compétences suite à la crise de Covid-19, pour les secteurs du tourisme, hôtellerie et restauration, et ce dans le cadre du projet STED-AMT porté par l’OIT.

Les résultats de l’étude qui ont été dévoilés ont mis en évidence les différents dispositifs d’accompagnement RH du secteur touristique qui permettent une meilleure relance post-Covid, ainsi que les avantages que procurent les partenariats publics-privés dans ce volet. L’étude a aussi permis de faire ressortir quatre recommandations clés afin d’apporter une réponse rapide et adaptée aux besoins des entreprises en matière de requalification et de perfectionnement des compétences de leur capital humain.

Ces recommandations qui ont été adoptées par l’ensemble des fédérations tracent des pistes de collaboration claires et précises pour réaliser ces objectifs, chose qui a été concrétisée par la signature de cinq conventions de partenariat entre l’Anapec et les différentes Fédérations professionnelles présentes, à savoir la Confédération nationale du tourisme (CNT), la Fédération des entreprises de location d’automobile sans chauffeur au Maroc (FLASCAM), la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM), la Fédération nationale du transport touristique (FNTT) et la Fédération nationale des restaurants touristiques (FNRT).

Ces conventions sont destinées à faire bénéficier les entreprises membres de ces Fédérations de l’accompagnement de l’Anapec en matière de recrutement et des différentes mesures incitatives pour l’emploi, notamment concernant le montage des actions de formation qui permettent de favoriser l’adaptation des nouvelles recrues aux postes de travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.