Sherbrooke Academy reçoit Bensalem Himmich à son cycle de conférences

Sherbrooke Academy reçoit Bensalem Himmich à son cycle de conférences

Transformation digitale : Système éducatif canadien

«La réforme culturelle, aussi, nous en avons besoin pour le projet de développement humain», c’est la thématique mensuelle retenue dans le cadre du cycle de conférences de l’école canadienne. Ce rendez-vous mensuel est destiné à enrichir la vie intellectuelle des participants de Sherbrooke Business & Digital School. L’événement sera animé par l’ancien ministre de la culture (2009- 2012), Bensalem Himmich, Phd de La Sorbonne en 1983, professeur et écrivain bilingue. L’homme avait reçu le Award culturel à l’international- Prix Naguib Mahfouz et Sharjah-Unesco-. Bensalem Himmich a expliqué, hier, pourquoi et comment la réforme culturelle est importante pour le projet de développement humain. Au-delà des enjeux économiques et financiers, la culture demeurant un pilier de la chaîne de valeurs chez un individu. Affiliée au Cégep de Sherbrooke Canada, Sherbrooke Business & Digital School, fondée en 2000, propose plusieurs programmes pluridisciplinaires.

Chaque année, environ 500 participants (étudiants et entreprises) en Afrique représentant plus de 15 nationalités bénéficient d’une formation de l’établissement canadien. Au Maroc, le cycle bachelor est destiné aux étudiants qui souhaitent avoir une formation euro-canadienne technique de haut niveau avec une approche orientée vers l’international. Concrètement le bachelor est un diplôme niveau bac+3 d’après le système LMD qui nécessite la validation de 180 crédits. A Sherbrooke Business et Digital Shool, les deux premières années du bachelor sont sanctionnées par un diplôme canadien AEC en gestion des entreprises. La troisième année est celle de la spécialisation.

Les cours sont dispensés soit le jour, soit le soir. Le diplôme est un bachelor en administration des affaires selon la spécialité de l’étudiant. Enfin, les lauréats ont la possibilité de poursuivre en cycle du master administration des affaires ou de poursuivre leurs études à l’étranger dans un pays de leur choix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *