Stages et pandémie : La fondation Startup Growth & Women milite aux côtés de l’INDH

Stages et pandémie : La fondation Startup Growth & Women milite aux côtés de l’INDH

En temps de pandémie trouver un stage édifiant pour les jeunes s’avère être très souvent le parcours du combattant.

Les étudiants marocains à l’étranger ont finalement pour la plupart préféré focaliser leurs efforts sur la quête d’un stage au Maroc que dans leur pays hôte. Le télétravail pour un stagiaire qui est pour la première fois en immersion dans une entreprise n’apportant aucune plus-value. Pour les étudiants marocains qui ont choisi de rester au pays pour poursuivre leurs études, la recherche d’un stage ne disposent pas de véritables relais pour accéder aux offres des entreprises. Ces dernières n’intégrant pas forcément dans la stratégie globale de l’entreprise la culture du stage….
Avec la pandémie, l’étau s’est resserré et même les entreprises qui accueillent à bras ouvert les jeunes futurs diplômés, se sont forcément alignées à la société mère s’agissant de filiale de multinationales ou tout simplement au reste du tissu économique national.

Résultats des courses : la quête de stages est devenue une mission pratiquement impossible. Et c’est dans ce sens que les réseaux et les relais deviennent indispensables pour accompagner ses jeunes à décrocher une place dans une entreprise susceptible de leur apporter une valorisation de leur cursus universitaire. Plusieurs acteurs s’efforcent d’accompagner les jeunes étudiants dans leur quête. L’INDH y oeuvre aussi à travers sa plateforme. Et c’est dans cette logique que Hanane Ait Aissa, General Manager de la fondation Startup Growth compte apporter sa contribution pour un second tour à travers la plateforme de l’INDH pour préparer les jeunes à décrocher ce fameux stage ! Prévus pour le 24 avril prochain, les ateliers organisés par la fondation porteront sur des thématiques classiques certes mais qui demeurent un terrain inconnu pour les stagiaires.

L’accompagnement des équipes de la fondation passera, en effet, par la présentation du CV et de la posture de l’étudiant, la simulation d’entretiens, la réussite de l’entrevue de sélection et enfin le dernier atelier sera consacré à la méthodologie des facteurs de succès. L’événement sera organisé aussi en partenariat avec l’ECG et la faculté des sciences juridiques et sociales de Ain Sebaa ainsi que la préfecture de Ain Sebaa Hay Mohammadi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *