Transformation digitale : Une priorité pour les entreprises en Afrique francophone

Transformation digitale : Une priorité pour les entreprises en Afrique francophone

La souveraineté numérique, aujourd’hui, au cœur des programmes de gouvernance et de développement économique du continent africain, a été, clairement, traduite à travers l’événement du développeur de solutions SAP Business Transformation Tour. L’opérateur compte s’est démarqué par son accompagnement des entreprises africaines pour leur développement. L’intégration du digital conditionnant aujourd’hui la relance économique. Le capital humain devra être outillé pour réussir ses actions et gagner en performance. Explications.

C’est fait. L’événement « Business Transformation Tour » organisé, il y a quelques jours, par SAP Afrique francophone, a réuni des experts en nouvelles technologies pour un «voyage» sous forme de séminaire vers l’entreprise intelligente et résiliente dans une nouvelle normalité. Au menu, des keynotes animées par le top management de SAP pour démontrer l’apport des nouvelles technologies numériques face aux défis des entreprises pour une sortie de crise sanitaire. Et c’est bien à ce titre que Hicham Iraqi Houssaini, DG de SAP Afrique francophone, a rappelé lors de sa keynote que «cette pandémie a définitivement façonné notre monde pour l’avenir et façonne les modèles commerciaux dans tous les secteurs. C’est le moment pour les dirigeants de revoir leurs stratégies et de se demander comment mieux faire les choses. En tant que fournisseurs de solutions, nous avons la responsabilité de vous accompagner tout au long de ce voyage accéléré. C’est pourquoi nous avons organisé cet événement SAP avec Intel, nous avons investi du temps et impliqué un beau panel d’experts pour partager les meilleures pratiques, des nouvelles idées, ainsi que de nouvelles solutions et modèles». Une telle rencontre a permis aux clients et aux partenaires de SAP Afrique francophone d’échanger sur les moyens de libérer des opportunités commerciales et des économies de coûts grâce aux plateformes d’innovation basées sur la smart data et les services du cloud.

Il faut dire que la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19 a légitimé une nouvelle normalité où les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle, les services analytiques du cloud, ou encore la cyber sécurité sont au cœur stratégique des dirigeants d’entreprises. Cette nouvelle manière de travailler exige, en effet, des entreprises les plus performantes d’exploiter des platesformes, des outils et des processus transformationnels pour accroître leur efficacité opérationnelle et, donc, leur rentabilité. La transformation numérique répondant aux besoins d’agilité, de résilience et de flexibilité. Et les entreprises de l’Afrique francophone investissent aujourd’hui dans cet axe pour stimuler la croissance économique et se développer. L’innovation et la création d’emplois dans plusieurs de ces secteurs clés de l’économie ont été dopés grâce aux technologies digitales. Et c’est cette souveraineté numérique qui est, aujourd’hui, au cœur des programmes de gouvernance et de développement économique du continent pour ne citer que la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). D’ailleurs, le projet de démantèlement tarifaire de cette zone de commerce, valorisé à $ 3,4 milliards, facilitera la création d’interconnexions avec les marchés africains et internationaux. Ceci devra renforcer le positionnement du continent dans différents secteurs d’activités (santé, éducation, agriculture, énergie, ou encore les transports). L’intégration du digital conditionne la mise en œuvre de la ZLECAF. Les enjeux sont réels : la Banque mondiale annonce une reprise économique en Afrique avec un taux de croissance de 2,7%.

Bref, les responsables de SAP sont tous unanimes à dire qu’ «à l’heure où le recours aux services et technologies digitales s’avère être une solution encourageante pour la relance économique, l’entrepreneuriat, et la création d’emploi en Afrique, il est essentiel que des acteurs clés du numérique en Afrique mettent en place un environnement stable, performant, et sécurisé pour octroyer aux entreprises africaines, des PME aux multinationales, les moyens d’action pour entamer leur transformation numérique». Et c’est par la sensibilisation qu’ils comptent faire passer les messages adéquats et créer de la valeur et un avantage compétitif pour l’entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *