Faits-Divers

15 ans de réclusion criminelle pour un père incestueux

© D.R

Infidélité ?
Alors que la victime, sa propre fille, fait un témoignage accablant, il s’obstine à dire qu’il s’agit d’un coup monté par son épouse qui, après qu’il a découvert qu’elle le trompait, a essayé de se débarrasser de lui.

«Je n’ai jamais imaginé être devant la Cour et de surcroît pour une accusation pareille», déclare devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca ce père de famille, poursuivi, en état d’arrestation, pour attentat à la pudeur sur sa fille âgée de neuf ans.
Il précise qu’il n’a jamais touché sa fille et qu’il n’a jamais pensé commettre un tel crime. Âgé de quarante-et-un ans, ce père de trois enfants dont deux garçons, employé de son état, s’exprime devant la Cour tout en fondant de temps en temps en larmes. Il précise que son épouse a fait monter de toute pièce cette histoire pour le jeter derrière les barreaux parce qu’il doute de sa fidélité. Dès qu’il lui a fait part de ses soupçons, elle a changé de comportement, affirme-t-il à la Cour tout en ajoutant que d’aucuns lui ont assuré qu’elle le trompait avec un jeune voisin du quartier. Depuis, elle le menaçait de l’envoyer en prison, précise-t-il.
«Je crois qu’elle a inculqué à ma fille ce qu’elle devait dire devant la police avant de porter plainte contre moi m’accusant d’inceste», enchaîne-t-il.
Devant la Cour, la victime, à savoir la fille, relate la même version des faits que celle devant la police. Profitant de l’absence de sa mère, son père abusait d’elle sexuellement. Elle se rappelle la première fois qu’elle a découvert l’autre visage de son père. Il s’était disputé avec sa mère qui a quitté le foyer conjugal pour rejoindre ses parents à Kénitra. La première nuit est passée sans problème, mais lors de la deuxième il lui a demandé de coucher sur le même lit et elle s’est glissée sous le même drap que lui. Mais à sa grande surprise il a commencé à lui faire des attouchements. Perturbée, elle a essayé de quitter le lit. Mais, il l’a retenue par la force, l’a déshabillée avant de commencer à mettre sa main sur sa partie intime. Il a refait les mêmes gestes à quatre reprises, précise la fille. Elle a fini par confier le secret à sa mère. Cette dernière confirme à la Cour qu’elle avait effectivement eu des problèmes avec son mari mais elle n’a jamais imaginé une seule fois qu’il pouvait s’en prendre à leur propre fille.
Le représentant du ministère public a requis la peine maximale alors que l’avocat de la défense a réclamé l’acquittement s’appuyant sur le fait que son client a nié les charges retenues contre lui. Finalement la Cour l’a jugé coupable d’inceste et l’a condamné à quinze ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Faits-Divers

Un malfaiteur tente de kidnapper une mineure pour abuser d’elle

Le parquet général près la Cour d’appel d’El Jadida a maintenu, vendredi...

Faits-Divers

30 ans de réclusion criminelle pour avoir égorgé son bébé

Comparaissant devant les magistrats, ce père de famille semble ne pas croire...

Faits-Divers

En tentant de se défendre, il tue son antagoniste

Légitime défense ? Âgé de trente-et-un ans, ce jeune homme qui comparaît...