Accueil Faits-Divers 15ans de prison Pour avoir tué un client
Faits-Divers

15ans de prison Pour avoir tué un client

Débauche : Un client tente de la sodomiser. C’est la goutte qui fait déborder le vase.

Bien qu’elle soit une fille de joie, il y a des lignes rouges que les clients ne doivent pas franchir. C’est du moins ce qu’on vient d’apprendre lors de l’examen, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, de l’affaire de cette prostituée qui a mis fin à la vie d’un jeune homme. Elle l’a rencontré dans un bar. «Je ne sais pas s’il le fréquentait souvent ou pas», a-t-elle précisé à la Cour. Car elle ne s’y rendait que de temps en temps, a-t-elle ajouté. Âgée de vingt-six ans, elle travaillait comme domestique chez des familles avant de croiser une proxénète qui l’a incitée à la débauche. Elle partageait le même lit avec des clients contre des miettes que lui jetait celle-ci. Entre-temps, elle a fait la connaissance d’autres filles de joie qui l’ont conduite aux bars.

Mère d’une fille de trois ans, fruit d’une relation extraconjugale, elle a affirmé que la victime lui a proposé de passer avec lui la nuit contre une somme de deux cents dirhams. Après marchandage, il a accepté de lui verser trois cents dirhams. Et de décrire à la Cour la chambre louée avec voisins par la victime, un jeune homme de trente-et-un ans. Elle a précisé qu’elle se situe au rez-de-chaussée entourée de trois autres chambres appartenant à ses voisins.

Ils y sont entrés pour continuer à se soûler parce qu’il avait deux bouteilles de vin rouge. Ils ont couché dans un premier temps sans le moindre problème. Toutefois, lors de la seconde fois, il a tenté de la sodomiser. Elle lui a demandé de la laisser tranquille parce qu’elle ne voulait pas. Mais, sous l’effet de l’alcool, il n’a accordé aucune importance à ses paroles et a tenté de la sodomiser par la force. Et lorsqu’elle a tenté de s’habiller pour partir, il l’a poussée violemment sur le lit. Personne parmi ses voisins n’est intervenu, a-t-elle affirmé lors de son interrogatoire. Il n’a pas remarqué le couteau par lequel il coupait le kif qui était sur une table. Elle le saisit rapidement et lui assène un coup à la nuque. Poussant un cri strident, les voisins décident finalement de venir aux nouvelles. Ils alertent sur-le-champ la police qui se dépêche sur la scène du crime et arrête la mise en cause.
Verdict : Jugée coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, elle a écopé de 15 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

A Chichaoua, un trafiquant de drogue écope de 3 ans et demi et 2 autres mis sous les verrous

Âgé de vingt-cinq ans, un trafiquant de drogue a été condamné à...

Un cybercriminel Français extradé du Maroc vers les États-Unis

Le jeune français de vingt-et-un ans, Sébastien Raoul, arrêté le 31 mai...

Le meurtre d’un étudiant à Sidi Bouzid résolu 7 mois plus tard

Ce n’est que sept mois après la découverte du cadavre d’un étudiant...

Saisie de 7 kg de cocaïne et 180 mille dh à Casablanca et Harhoura

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie