Faits-Divers

18 mois de prison ferme pour un escroc notoire

Un escroc notoire qui se faisait passer pour un commissaire de police a été condamné, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca, à dix-huit mois de prison ferme assortie d’une amende de cinq mille dirhams.

Le mis en cause, un père de famille de quarante-quatre ans, se présentait à ses victimes comme un commissaire de police qui entretenait des relations avec de hauts fonctionnaires de la police et de l’Etat.

Il leur affirmait qu’il pouvait les aider à les recruter dans la fonction publique et leur trouver des contrats de travail soit en Europe, soit dans les pays du Golfe. Il proposait également ses services aux familles des personnes impliquées dans des affaires criminelles leur promettant d’intervenir en leur faveur afin de réduire leur peine d’emprisonnement ou de les faire bénéficier de la grâce royale.

Articles similaires

Faits-Divers

Un différend familial dégénère en meurtre

A Sebt Ouled Nemma qui relève de la province de Fkih Ben...

Faits-Divers

Peine à perpétuité pour deux frères meurtriers

Jugés coupable pour homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, deux frères ont...

Faits-Divers

Une mineure fait tomber les victimes dans les filets d’une bande

Jamais les policiers, ni les gendarmes ne baissent les bras, ni ne...

Faits-Divers

Meurtre sur fond d’homosexualité

Les services de la sûreté à Marrakech sont arrivés, lundi 19 février,...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux