970x250

4 suicides par pendaison à Marrakech, Tizi N’Isly, Azemmour et Guisser

4 suicides par pendaison à Marrakech, Tizi N’Isly, Azemmour et  Guisser

A Marrakech, un père de famille, âgé de trente-deux ans, a mis fin à sa vie par pendaison, mardi dernier, chez lui, à Derb Chtouki situé au douar Iziki relevant de l’arrondissement Menara.

Souffrant de troubles psychiques et profitant de l’absence de son épouse qui a passé la nuit chez ses parents il s’est donné la mort.
Le même jour, un deuxième cas de suicide a eu lieu dans un douar de la région de Tizi N’Isly, province de Beni Mellal. Il s’agit d’un jeune homme de trente-quatre an qui a été retrouvé pendu à un arbre non loin de chez lui.
Quarante-huit heures plus tôt, dimanche 15 mai, au lycée Oum Errabiâ, à Azemmour, une troisième personne s’est également suicidée par pendaison dans la cuisine d’un logement de fonction. Il s’agit d’un fonctionnaire à la retraite, âgé de soixante-et-un ans, qui se chargeait de l’économat.
Enfin, samedi 14 mai, à Guisser relevant de la province de Settat, un adolescent de seize ans a mis fin à ses jours également par pendaison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.