Al Aroui : Démantèlement d’une bande de malfrats armés de fusil de chasse et de couteaux

Al Aroui : Démantèlement d’une bande de malfrats armés de fusil de chasse et de couteaux

Les trois malfrats fouillent les quatre coins de la ferme, y compris la demeure de son propriétaire, pour mettre la main sur tous les objets précieux et des équipements agricoles.

Nous sommes à la commune rurale Bni Oukil Oulad M’hand située au sud de la région d’Al Aroui, province de Nador. Trois hommes, âgés de trente-quatre à quarante ans, dont l’un est armé d’un fusil de chasse, font irruption, la nuit du dimanche au lundi, 8 au 9 août, dans une ferme. Il semble qu’ils ont bien préparé leur coup.

En effet, ils essaient de s’y infiltrer en douceur, pour ne pas attirer l’attention du veilleur de nuit. Mais, il les remarque et s’apprête à demander du secours. Rapidement, l’homme armé le menace de lui brûler la cervelle s’il crie. Après lui avoir ligoté les mains et les pieds ils le rouent de coups de poing et de pied tout en le menaçant de lui couper la gorge avec leurs couteaux. Le veilleur de nuit, n’ayant pas d’autre choix, obtempère et garde le silence. Les trois malfrats fouillent les quatre coins de la ferme, y compris la demeure de son propriétaire, pour mettre la main sur tous les objets précieux et des équipements agricoles. Ils fouillent même les poches du veilleur de nuit pour lui subtiliser une somme d’argent avant de partir.

Quittant la ferme, les trois malfaiteurs remarquent une voiture. Ils demandent au chauffeur de s’arrêter. Faisant semblant d’obtempérer, il ralentit avant d’accélérer à toute allure. Le malfrat qui était armé du fusil de chasse tire sur la voiture tentant de toucher les pneus. Mais en vain. L’automobiliste ne s’arrête qu’une fois devant le poste des gendarmes.

Dès qu’il leur raconte ce qui lui est arrivé, ils se mobilisent pour aller à la recherche des trois brigands. Des investigations minutieuses ont été menées et ont été soldées par l’identification des trois malfaiteurs. Pas moins de vingt-quatre heures, le trio a été arrêté et soumis aux interrogatoires. La perquisition effectuée dans leurs domiciles a permis la saisie de l’arme à feu et des armes blanches ainsi que la récupération de tous les objets volés. Les trois membres de cette bande ont été traduits devant le parquet général près la Cour d’appel de Nador.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *