Al Haouz : Quand l’eau d’irrigation mène au fratricide

Al Haouz : Quand l’eau d’irrigation mène au fratricide

Au douar Al Karkour relevant de la commune rurale Aït Faska dans la province d’Al Haouz, un père de famille, octogénaire, a mis fin à la vie de son frère en lui assénant un coup de bâton.

Un simple malentendu, surgi entre les deux frères portant sur des eaux d’irrigation, était le mobile essentiel pour qu’il se termine dans une marée de sang. Chacun des deux frères avait insisté qu’il est le premier à devoir en profiter pour que l’aîné, celui qui a quatre-vingt et un ans, se soit armé d’un bâton pour asséner un coup à son benjamin d’une trentaine d’années. Dès qu’il a remarqué que ce dernier a poussé ses derniers soupirs, ce père de famille s’est présenté directement chez les gendarmes d’Aït Ourir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *