Al Haouz : Un jeune homme tue un septuagénaire avant de mettre le feu dans son domicile

Al Haouz : Un jeune homme tue un septuagénaire avant de mettre le feu dans son domicile

Le jeune homme a été traduit, en état d’arrestation, devant le parquet général près la Cour d’Appel de Marrakech.

En effet, tout était calme cette nuit jusqu’au moment où quelques jeunes qui se tenaient dans un coin du douar ont remarqué les fumées qui s’élevaient de la maison d’un septuagénaire qui demeure tout seul. Ne restant pas les mains croisées, les jeunes du douar se sont mobilisés pour tenter de sauver la vie du vieil homme qui y demeure. Avec des seaux pleins d’eaux, ils sont arrivés à circonscrire le feu avant de l’éteindre. En entrant à la maison et cherchant le vieil homme, âgé de soixante-quatorze ans, ils l’ont découvert corps sans âme, non pas calciné, mais avec une grande partie brûlée et la gorge coupée. Reculant, l’un des jeunes du douar a alerté les gendarmes qui se sont dépêchés, rapidement, sur les lieux, épaulés par les éléments de la brigade scientifique.

Le constat d’usage leur a permis de remarquer que l’homme semble être égorgé comme un mouton avant que le domicile ne soit incendié. Les investigations ont été entamées par la collecte de témoignages de voisins de la victime. En effet, les limiers de la gendarmerie royale de Chwiter ont appris qu’un jeune homme de vingt-six ans rendait souvent visite à ce septuagénaire. Ils leur ont confié que ce jeune homme avait même rendu visite à ce septuagénaire alors qu’il était dans un état d’ivresse et ce avant qu’ils n’aient remarqué les fumées. En moins de deux heures, le jeune homme a été arrêté.

Il était effectivement dans un état d’ivresse avancée. Soumis aux interrogatoires, il a avoué être le meurtrier du septuagénaire avec lequel il aurait entretenu une relation homosexuelle. Il a ajouté aux enquêteurs qu’à la suite d’un malentendu, il a décidé de mettre fin à leur relation. A cette fin, il s’est soûlé avant de passer à l’acte en égorgeant le vieil homme avec un coutelas et mettant le feu dans le domicile afin de maquiller son crime en un incendie. Ce jeune homme a été traduit, en état d’arrestation, devant le parquet général près la Cour d’Appel de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *