Azemmour : Un grand taxi volé retrouvé, un suspect arrêté

Azemmour : Un grand taxi volé retrouvé,  un suspect arrêté

Une course-poursuite a eu lieu, la nuit du lundi au mardi, entre la police d’Azemmour et un grand taxi à bord duquel se trouvaient des malfrats et a fini par l’arrestation de l’un d’eux.

L’affaire commence, lundi matin, par une plainte portée par le chauffeur d’un grand taxi auprès de la police d’Azemmour où il explique que deux jeunes hommes lui ont demandé de les conduire à l’entrée de la ville d’El Jadida. Après que ce taximan s’est éloigné du point du départ de quelques kilomètres, les deux jeunes hommes brandissent leurs couteaux pour lui ordonner de s’arrêter et de descendre de la voiture. N’ayant pas le choix, a-t-il expliqué dans sa plainte, il descend leur laissant la voiture et la recette. Il s’agit d’une Dacia Lodgy, révèle le chauffeur de taxi aux enquêteurs. Il leur donne également son numéro d’immatriculation. Les investigations commencent. Une alerte générale est lancée pour que tous les services policiers se mobilisent.
Et cette nuit du lundi 13 septembre les limiers de la police judiciaire d’Azemmour remarquent, au niveau du quartier Rabie, une voiture Dacia Lodgy, qui porte le même numéro d’immatriculation que celui du grand taxi volé, mais avec une seule différence, à savoir la couleur qui est noire et non verte. S’agit-il de la même voiture ? Pour s’en assurer, les limiers qui étaient à bord de leur voiture du service tentent de lui barrer le chemin.

En vain. La voiture démarre à toute allure. C’est alors qu’une course-poursuite s’engage entre la police et la voiture. Cette dernière heurte plusieurs véhicules sur son passge. Il était clair que le chauffeur était décidé à ne pas obtempérer. Il fallait plus d’une heure pour qu’il finisse par s’arrêter et ouvrir le portail de la voiture. Mais loin de se rendre aux policiers il prend la fuite en compagnie de son complice. Mais ils arrivent finalement à mettre la main sur l’un d’eux. L’enquête a révélé que les malfrats ont essayé d’induire la police en erreur en changeant la couleur du taxi. Les investigations sont toujours en cours afin de tirer toute l’affaire au clair.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *