Beni Mellal : Un pédophile qui choisit uniquement les garçons mis sous les verrous

Beni Mellal : Un pédophile qui choisit uniquement les garçons  mis sous les verrous

L’adolescent a tout révélé et les enquêteurs lui ont demandé de coopérer avec eux en fixant un rendez-vous au pédophile.

Un adolescent, à son quinzième printemps, venait de sortir de chez lui, à Sidi Jaber relevant de la province de Beni Mellal. Il a croisé un jeune trentenaire, qui venait, il y a quelques années, de regagner la région. Originaire de Marrakech, ce jeune homme, célibataire, a été bien accueilli par les habitants. Bref, tout le monde le connaissait. Mais, personne n’était au courant qu’il est pédophile.

Il fallait attendre que cet adolescent, qui venait de le croiser, révèle à sa mère le secret de sa conversation avec ce jeune homme pour que cela se sache. A ce propos, il lui a raconté que le jeune homme lui a proposé de l’accompagner jusqu’aux champs agricoles pour coucher ensemble et ce, contre un billet de cent dirhams. L’adolescent a affirmé à sa mère qu’il lui a répondu qu’il était pressé pour partir faire une course tout en lui promettant de lui céder la prochaine fois. La mère n’est pas restée les mains croisées. Elle a plutôt conduit son fils jusqu’au poste de la gendarmerie royale de Sidi Jaber et lui a demandé de raconter l’histoire aux limiers. L’adolescent a tout révélé et les enquêteurs lui ont demandé de coopérer avec eux en fixant un rendez-vous au pédophile.

La souricière a été tendue et le jeune pédophile a été piégé pour être arrêté. Soumis aux interrogatoires, le mis en cause a avoué avoir détourné quelques enfants de la région pour assouvir ses besoins bestiaux tout en leur versant une somme de cent dirhams. Il a ajouté qu’il les accompagnait jusqu’aux champs agricoles pour abuser d’eux tout en ajoutant qu’il ne choisissait que les garçons. Après avoir été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Beni Mellal, ce dernier l’a maintenu en détention préventive pour qu’il soit jugé prochainement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *