Beni Mellal : Une femme escroc mise hors d’état de nuire

Beni Mellal : Une femme escroc mise hors d’état de nuire

Elle n’avait que vingt-cinq ans et pourtant elle est arrivée à filouter plusieurs personnes.

Avec un parcours scolaire ne dépassant pas le niveau collège, cette jeune femme, qui demeure à Beni Mellal, n’a jamais pensé chercher un emploi afin de gagner sa vie dignement. Mais, elle a recouru à l’escroquerie pour avoir de l’argent facile. A ce propos, cette jeune fille, encore célibataire, profitait de ses rencontres, parfois par un pur hasard, pour présenter ses services aux chômeurs. Elle leur promettait de les recruter dans une entreprise de sous-traitance chargée de la sécurité, gardiennage et cuisine avec des contrats de travail en bonne et due forme, un salaire convenable et bénéficiant de tous les droits d’un employé. Elle leur demandait, à ce propos, une photocopie de la carte d’identité nationale et d’autres documents administratifs, sans oublier, bien sûr, de leur réclamer une «petite» commission de cinq mille dirhams.

Mais, dès qu’elle empochait de l’argent, à l’instar de tous les escrocs, elle disparaissait dans la nature. Des plaintes ont évidemment été portées par les victimes et des investigations minutieuses ont été menées par la police judiciaire relevant de la Sûreté de Beni Mellal et qui se sont soldées par son identification et arrestation. Chez elle, lors de la perquisition, les enquêteurs ont découvert plusieurs photocopies de CIN et d’autres documents administratifs de ses victimes. Elle n’avait d’autres choix que d’avouer ses méfaits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *