Benslimane : Un quinquagénaire viole un SDF

Benslimane : Un quinquagénaire viole un SDF

Il était pensionnaire de la maison de bienfaisance à Benslimane.

Dès qu’il est devenu majeur, il a été invité à chercher un autre toit. Peu importe pour les responsables qu’il dispose ou non d’un foyer d’accueil ou s’il peut s’assumer financièrement ou pas. Ce qui importe pour eux est que la loi des orphelinats soit appliquée. C’est ainsi que ce jeune homme de vingt ans s’est retrouvé à la rue, sans aucune ressource : il n’a ni un foyer d’accueil, ni un toit pour s’abriter, ni même pas de quoi s’acheter un morceau de pain.

Il n’avait qu’un seul choix, celui de mendier puisque personne ne veut (ou ne peut) l’aider à trouver un emploi lui permettant de gagner dignement sa vie. Errant dans les quatre coins de Benslimane, il a croisé, par un pur hasard, un quinquagénaire. Sans domicile fixe, ce dernier s’abritait sous le toit d’une unité industrielle abandonnée. L’ex-pensionnaire à la maison de bienfaisance a raconté son histoire au SDF. Le quinquagénaire n’a pas hésité à l’inviter chez «lui», à l’unité industrielle abandonnée.

Nous sommes le vendredi 10 juillet. Le jeune homme accompagne le quinquagénaire, plein de joie à l’idée d’avoir, au moins momentanément, un toit. Mais vers minuit, à sa surprise, le quinquagénaire, ayant une forte carrure, se dévêtit complètement puis s’arme d’un couteau. Le jeune homme n’en croit pas ses yeux. Mais celui-ci, très menaçant, lui intime de lui céder. A défaut il le tuerait et l’enterrerait sur place. Le jeune homme a dû acquiescer.

Le quinquagénaire le viole à maintes reprises avant de le chasser. Dans un état lamentable, le jeune homme se rend chez la police de la ville pour porter plainte. Le samedi 11 juillet, le quinquagénaire est arrêté. Et quarante-huit heures plus tard, il est traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *