970x250

Casablanca : 10 ans de prison pour avoir tué le harceleur de sa sœur…

Casablanca : 10 ans de prison pour  avoir tué le harceleur de sa sœur…

Ce jeune homme n’arrive pas à tenir ses larmes depuis l’ouverture de son procès par le président de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

A chaque fois, le président de la Cour lui demande de se calmer pour qu’il puisse répondre aux questions. Mais en vain. Sans aucun doute, le regret lui ronge-t-il le cœur. Âgé de vingt-deux ans, il est accusé d’homicide volontaire avec préméditation et guet-apens. Mais, il se défend tout en affirmant qu’il n’avait jamais planifié son crime. Cependant, ses déclarations consignées dans le procès-verbal révèlent qu’il avait suivi son antagoniste pour le surprendre par deux coups au niveau du dos. Le rapport de l’autopsie affirme que la victime présente deux graves blessures au dos. Le veilleur de nuit, venu présenter son témoignage après avoir prêté serment devant la Cour, atteste que le mis en cause jouissait d’une bonne réputation, mais il semble qu’il a perdu tout contrôle de ses nerfs lorsqu’il a appris que la victime a harcelé sa sœur. Le veilleur de nuit a assuré que la victime ne respectait personne au quartier, même ses voisins et ce n’était pas la première fois qu’il coupait le chemin à la sœur du mis en cause, ajoute-t-il devant la Cour. Il a précisé que le mis en cause, serveur dans un café, venait de retourner de son emploi, vers 23 h. Dès qu’il est rentré chez lui, il en est sorti, affirme le veilleur de nuit qui ajoute qu’il n’a pas remarqué si le mis en cause portait une arme ou non. Ce seul témoin confirme devant la Cour que le mis en cause ne lui a rien demandé mais qu’il s’est planté dans un coin de la rue. Et dès qu’il a remarqué la victime, il s’est dirigé vers lui pour lui donner des coups par derrière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *