Casablanca : 20 ans de prison chacun pour deux malfrats impliqués dans un meurtre

Casablanca : 20 ans de prison chacun pour  deux malfrats impliqués dans un meurtre

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Au box des accusés se tiennent deux jeunes hommes. Ils sont poursuivis en état d’arrestation pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et vol qualifié. Tous les deux nient les charges retenues contre eux. Seulement, le témoignage du gardien de nuit qui n’était pas loin de la scène du crime les accable. Il les a vus quand ils ont croisé leur victime, un employé de trente-quatre ans, qui se dirigeait vers son domicile. Le veilleur de nuit, comme a-t-il expliqué à la Cour, n’a pas pu intervenir. Par peur, il s’est éloigné de la scène du crime et s’est caché pour continuer à les regarder de loin. La victime avait manifesté une résistance quand ils ont tenté de lui subtiliser son smartphone et la somme d’argent qu’il avait dans la poche. C’est ainsi que l’un d’eux a saisi son couteau pour lui donner un coup au niveau du cou. Après quoi, ils ont mis la main sur le téléphone et l’argent avant de prendre la fuite. Le veilleur de nuit a précisé à la Cour qu’il a alerté la police par son téléphone. C’est lui a révélé l’identité de l’un des deux voyous puisqu’il ne demeure pas loin du quartier où le crime a eu lieu. Et pourtant, les deux malfrats ont continué à se disculper.
Prenant la parole, le représentant du ministère public a requis la peine maximale contre les deux mis en cause qui ont été soutenus par un avocat. Ce dernier qui a basé sa plaidoirie sur le fait qu’ils ont nié être les auteurs du crime a demandé de les acquitter. Seulement, la Cour s’est appuyée sur le témoignage du veilleur de nuit et les a jugés coupables. Verdict : vingt ans de réclusion criminelle pour chacun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *