Casablanca : 24 ans de réclusion criminelle contre un trio de malfaiteurs

Casablanca : 24 ans de réclusion  criminelle contre un trio de malfaiteurs

Ils sont trois jeunes hommes, âgés respectivement de dix-neuf, vingt-deux et vingt-huit ans, qui se sont rencontrés à la prison d’Oukacha.

Tous les trois, qui purgeaient des peines d’emprisonnement pour vol simple et vol qualifié, sont devenus des amis aussi bien à la prison qu’après avoir été relâchés. Ils ont profité de leur séjour commun dans le milieu carcéral pour planifier un parcours hors la loi. Ainsi, dès leur sortie, ils ont repris leurs activités criminelles pour finir enfin par être arrêtés et traduits devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Certes, ils ont avoué leurs crimes, devant les éléments de la police judiciaire et devant le parquet général. Toutefois, ils ont tenté de se disculper dès qu’ils ont comparu devant la Cour, poursuivis pour constitution d’une association de malfaiteurs, vols qualifiés et coups et blessures avec arme blanche. Tous les trois ont nié avoir agressé plusieurs victimes à travers les quatre coins de la capitale économique dont deux ont été gravement blessées. L’un de ces deux victimes a affirmé qu’elle avait manifesté une résistance farouche contre les trois malfrats quand ils ont tenté de l’agresser. Mais, l’un d’eux, a-t-elle ajouté à la Cour, lui a donné un coup de couteau au niveau de son épaule gauche pour lui soutirer une somme d’argent de plus de mille dirhams et un smartphone.

La seconde victime qui a été gravement tabassée a précisé, lors de son témoignage devant la Cour, qu’elle venait de descendre de sa voiture quand deux des trois malfrats lui ont donné des coups de poing pour qu’elle tombe par terre et lui voler un cartable contenant un PC avant de prendre la fuite.
Verdict : Jugés coupables pour les accusations qui leur ont été attribuées, chacun des trois malfrats a été condamné à huit ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *