Casablanca : 3 ans de prison ferme pour un cambrioleur repris de justice

Casablanca : 3 ans de prison ferme pour un cambrioleur repris de justice

Ce jeune homme de trente-huit ans comparaît, pour la énième fois, devant la justice, à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

En effet il a purgé plusieurs peines d’emprisonnement pour plusieurs délits et crimes : vol simple, vol qualifié, complicité à l’escroquerie, agressions à l’arme blanche, menace, ivresse, consommation et trafic de drogue, et viol. Si on fait l’addition des peines qu’il a purgées on compte plus de quinze ans. On a donc affaire à un repris de justice au casier judiciaire bien garni. Autrement dit, la prison n’a pas joué, pour ce qui le concerne, son rôle de rééducation. Il est poursuivi, cette fois-ci, en état d’arrestation, pour cambriolage et menace à l’arme blanche. En fait, il a été coincé par le concierge d’une résidence et son fils à l’intérieur d’un appartement.

Par un simple hasard, le concierge entend un bruit provenant de cet appartement dont le propriétaire est un ressortissant marocain à l’étranger. Alertant son fils, ce dernier le rejoint pour surveiller tous les deux ce qui va se passer tout en alertant la police. Cherchant encore le moyen de quitter l’appartement avec les objets précieux et les bijoux, le malfrat est cueilli en flagrant délit par les éléments de la police. Soumis aux interrogatoires, il s’avère qu’il a cambriolé deux autres appartements ainsi qu’un commerce.

Il a affirmé qu’il choisit la nuit pour passer à l’acte et que c’est la première fois qu’il tente de cambrioler en plein jour un appartement par un pur hasard. En passant juste à côté de cette résidence, il ne remarque pas la présence du concierge. L’occasion est trop belle. Rapidement, il y entre faisant semblant qu’il se rend chez quelqu’un. Il ne prend pas l’ascenseur, précise-t-il, mais emprunte les escaliers pour accéder à cet appartement situé au quatrième étage. En fait, il a tout avoué. Verdict : trois ans de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *