970x250

Casablanca : 30 ans de réclusion criminelle pour un trio de voleurs et violeurs

Casablanca : 30 ans de  réclusion criminelle pour  un trio de voleurs et violeurs

Ils sont trois jeunes hommes, âgés respectivement de dix-neuf, vingt-deux et vingt-sept ans, qui se tiennent au box des accusés à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Ils sont poursuivis pour vol simple et collectif ainsi que coups et blessures avec arme blanche et consommation de drogue. Tous les trois se disculpaient à l’instar de la majorité des malfaiteurs. Mais, les preuves étaient accablantes et les déclarations des témoins et des victimes étaient sans équivoque. Ainsi, un enregistrement de vidéosurveillance montrant les trois malfrats en pleine agression d’un jeune homme duquel ils ont fouillé les poches pour lui subtiliser un smartphone, une montre et une somme d’argent a été visionnée par les enquêteurs.

Quant aux victimes, l’une d’elles qui a été abusée sexuellement a fondu en larmes lorsqu’elle a commencé à présenter son témoignage. Alors qu’elle retournait chez elle, vers 21h, après avoir rendu visite à sa mère qui demeure au quartier Drissia, ils lui ont coupé le chemin. Armés de couteaux, ils lui ont intimé l’ordre de ne pas crier. Ils l’ont conduite vers un petit logis où demeurent tous les trois pour la violer à tour de rôle. Sans vergogne, l’un des trois malfrats est intervenu sans prendre la permission du président de la Cour pour prétendre qu’elle les a accompagnés de son plein gré. Le magistrat le rappelle à l’ordre. La victime a repris ses déclarations en affirmant qu’ils l’ont laissée partir à une heure tardive. C’est difficilement qu’elle a trouvé un petit taxi. En arrivant chez elle, son mari s’est chargé de payer le taximan avant de l’aider à rentrer chez elle. Croyant qu’elle allait passer la nuit chez sa mère, il n’en a pas cru ses oreilles lorsqu’elle lui a raconté ce qui lui est arrivé. Il l’a emmenée sur-le-champ chez la police pour porter plainte. Arrêtés à la suite d’une agression, les trois malfrats se sont avérés être les violeurs.

Verdict : Jugé coupables, chacun des trois malfrats a écopé de dix ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.