Casablanca : 5 ans de réclusion criminelle contre trois malfrats

Casablanca : 5 ans de réclusion criminelle contre  trois malfrats

Dès leur comparution devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, ces trois malfrats, repris de justice, se disculpaient d’avoir constitué une bande de malfaiteurs et d’avoir commis plusieurs agressions et un cambriolage.

Âgés respectivement de dix-neuf, vingt-six et vingt-neuf ans, chacun d’eux prétendait n’avoir aucune relation avec les deux autres, bien qu’ils soient issus du même quartier, à savoir Sidi Othmane. Toutefois, tout ce qui a été consigné dans les procès-verbaux de leurs auditions montrent qu’ils ont avoué leurs crimes. Ils ont avoué qu’ils ont constitué une bande qui circulait, à bord de vélomoteurs, à travers les quatre coins de Casablanca en quête d’une victime. Ce sont deux des trois malfrats qui se chargeaient à chaque fois de passer à l’acte surtout qu’ils utilisaient les vélomoteurs, également fruit de vol.

La plupart du temps, ils arrachaient les smartphones et les sacs à main. Mais, parfois ils n’hésitaient pas à agresser une victime en la tenant à l’écart dans le coin d’une ruelle pour la menacer en brandissant une arme blanche. La seule fois qu’ils ont mené une opération à trois remonte à quelques mois quand ils ont cambriolé un local à usage commercial. En brisant les cadenas, deux des trois malfrats sont arrivés à s’y infiltrer alors que le troisième s’est chargé de la surveillance. Selon les déclarations du commerçant qui a porté plainte, ils ont mis la main sur une somme de plus de trente mille dirhams et un lot de marchandises.

Les autres victimes qui se sont présentées devant la Cour et qui sont au nombre de quatre ont affirmé avoir été agressées par les malfrats qui se tenaient au box des accusés. Et chacune des victimes a montré les deux malfrats des trois qui l’ont agressé. Verdict : Jugés coupables pour constitution d’une association de malfaiteurs et vol qualifié, chacun des trois malfrats a été condamné à cinq ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *