Casablanca : 5 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son voisin

Casablanca : 5 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son voisin

Se tenant au box des accusés, à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, ce jeune homme de vingt-trois clame haut et fort son innocence.

Il assure qu’il n’a pas tué son voisin et qu’il s’est contenté de le pousser alors qu’ils rigolaient. Malheureusement pour lui un témoin relate une autre version des faits. Ce dernier explique à la Cour qu’il était en leur compagnie alors qu’ils s’enivraient tous les deux dans un coin de la rue. Lui, il ne consomme pas d’alcool, a-t-il précisé à la Cour. La victime, un jeune homme de vingt-six ans, a traité le mis en cause de lâche puisqu’il n’est pas intervenu pour défendre sa sœur maltraitée par un voisin du quartier. Le témoin affirme à la Cour que la victime avait reproché au mis en cause le fait que sa famille ait recouru à la justice au lieu de venger l’honneur de sa sœur. C’est ainsi que le mis en cause a commencé à lui expliquer qu’il ne devait pas agir comme un voyou. Une réponse qui a irrité la victime qui a continué à le traiter de tous les maux.

Perdant tout contrôle de ses nerfs, le mis en cause qui jouissait d’une bonne réputation dans le quartier lui demande de se mêler de ses affaires. Mais la victime continue de plus belle ses provocations. Hors de lui, le mis en cause le pousse violemment tout en lui demandant de s’en aller. La victime se cogne la tête contre la terre. Le sang coule abondamment… Elle ne tarde pas à rendre l’âme.
Verdict : Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et bénéficiant des circonstances atténuantes, le mis en cause a été condamné à cinq ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *