970x250

Casablanca : 8 ans de réclusion pour le meurtrier d’un repris de justice

Casablanca : 8 ans de réclusion pour le meurtrier d’un repris de justice

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Au box des accusés se tient un jeune homme de vingtsix ans, accusé de coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Il n’essaie pas de se disculper mais il demande pardon. Devant les trois magistrats, il affirme qu’il n’avait pas l’intention de tuer ce jeune qui a harcelé sa soeur. Des témoins qui sont passés à la barre ont confirmé à la Cour que la victime avait harcelé la soeur du mis en cause. Ce dernier a raconté que sa soeur est retournée chez elle les larmes aux yeux. Lorsqu’il lui a demandé la raison, elle lui a répondu qu’elle a été harcelée par la victime, un jeune homme. Ce dernier, âgé de vingtet- un ans, était un drogué et repris de justice qui a purgé une peine de six mois de prison ferme pour agression. Le mis en cause a précisé, lors de son audition, que la victime a même tenté de menacer sa soeur avec une arme blanche.

Seule l’intervention des voisins du quartier l’a sauvée de ses griffes. Très en colère, le frère est allé le chercher au quartier. Lorsqu’il l’a trouvé, il lui a demandé de ne plus toucher sa soeur. Sinon, il allait lui donner une leçon. Une menace qui n’a pas plu à la victime. Elle a saisi son couteau et a tenté de toucher le mis en cause qui a reculé de quelques pas pour esquiver le coup. Toutefois, il n’est pas resté sur la défensive. A l’aide d’une caisse en bois il a attaqué la victime. Perdant l’équilibre, cette dernière est tombée par terre pour que le mis en cause lui assène plusieurs coups. Il ne s’est arrêté qu’après l’intervention des voisins du quartier. Gravement blessée à la tête, la victime a été conduite vers le service des urgences de l’hôpital Mohammed V où elle est passée de vie à trépas suite à une hémorragie cérébrale. Verdict : Huit ans de réclusion criminelle en bénéficiant des circonstances atténuantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.