Casablanca : Il tente de se défendre, mais il tue son agresseur

Casablanca : Il tente de se défendre, mais il tue son agresseur

Il a essayé vainement de le raisonner lui expliquant qu’il est son voisin et qu’il devait au moins respecter ce voisinage. Malheureusement, la victime ne voulait rien entendre.

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Au box des accusés se tient un jeune homme poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Âgé de vingt-huit ans et employé de son état, il a affirmé à la Cour qu’il n’avait jamais l’intention de tuer son protagoniste.

Certes, ses voisins l’ont soutenu, assurant qu’il est un jeune homme sans problème, jouissant d’une bonne réputation dans son quartier contrairement à la victime qui était un repris de justice. Ce dernier était un ivrogne et drogué qui n’hésitait pas à couper le chemin même à ses voisins du quartier.

Il agressait tout ce qui trouvait sur son passage. A ce propos, il a purgé deux peines d’emprisonnement. Une première de six mois pour vol simple doublé de coups et blessures. La seconde, d’un an, pour vol qualifié puisqu’il avait commis son crime en compagnie d’un complice. Libéré, il a repris son activité de malfrat jusqu’au jour où il a tenté d’agresser ce mis en cause. Ce dernier a essayé vainement de le raisonner lui expliquant qu’il est son voisin et qu’il devait au moins respecter ce voisinage.

Malheureusement, la victime ne voulait rien entendre, il voulait à tout prix de quoi acheter sa dose en drogue. Pour se montrer plus persuasif il a brandi un couteau. Hors de lui, le voisin est arrivé à le lui arracher et lui asséner un coup au niveau de la poitrine qui s’est avéré fatal.
Verdict : 10 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *