970x250

Casablanca : Il tue celui qui a harcelé sa sœur… 20 ans de prison ferme

Casablanca : Il tue celui qui a harcelé sa sœur… 20 ans de prison ferme

Il est têtu. Ce sont les trois mots qui ont été prononcés par les trois témoins qui se sont présentés devant la Cour de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca pour décrire le comportement de ce jeune homme impliqué dans une affaire de meurtre. Ces témoins qui ont prêté serment ont expliqué à la Cour qu’ils lui ont demandé de pardonner à son antagoniste qui a harcelé sa sœur. L’un des témoins a ajouté qu’ils ont cru qu’ils l’avaient calmé lorsqu’ils l’ont conduit chez lui. En fait le mis en cause ruminait sa vengeance. Dès qu’ils se sont dispersés et qu’il n’y avait plus de badauds au quartier, il s’est armé d’un couteau qu’il avait dissimulé sous ses vêtements. Il s’est planté à l’entrée de la ruelle où se situe son domicile tout en fumant une cigarette.

Il faisait semblant de s’être apaisé. Mais l’un des voisins a vu de la rancune dans ses yeux, c’est pourquoi il lui a demandé de rentrer chez lui. Mais il lui a assuré qu’il ne ferait pas de mal à son antagoniste s’il lui demandait pardon. Croyant à ses paroles, les trois témoins ont accompagné, une demi-heure, plus tard la victime pour rencontrer le mis en cause. Malheureusement, dès que la victime a tendu la main pour faire la paix, le mis en cause l’a surprise par un coup au niveau de la poitrine. Le jeune homme de vingt-six ans est tombé par terre, gisant dans une mare de sang. Evacué vers le service des urgences de l’hôpital Ibn Rochd, il a rendu l’âme.
«Il a harcelé ma sœur». C’est la phrase que le mis en cause poursuivi pour homicide volontaire avec préméditation et guet-apens n’a cessé de répéter pour justifier son acte criminel.
Verdict : 20 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.