Casablanca : Il tue son ami qui refuse de lui remettre sa part du butin

Casablanca : Il tue son ami qui refuse de lui remettre sa part du butin

Amis, ces deux jeunes hommes, qui demeurent à Hay Mohammedi, à Casablanca, ne se séparaient que rarement.

Sans profession, ils recouraient aux agressions pour avoir de l’argent qui leur permet d’acheter leurs doses de drogue et boissons alcoolisées.
Le mercredi 29 juillet, les deux amis sillonnaient la ville, à bord d’un vélomoteur, en quête de victimes. Avant la fin de la journée, ils ont empoché une chaîne en or, un smartphone et une somme d’argent. De coutume, ils liquidaient le butin en les vendant à des receleurs et partageaient ensuite l’argent.

Mais, cette fois-ci l’un des deux amis a plutôt gardé le butin pour lui tout en refusant de le vendre et d’en partager le fruit. C’est ainsi que l’autre a protesté tout en réclamant sa part du butin. Mais en vain. Ils se sont rencontrés, une fois encore, le jeudi 30 juillet en matinée, afin de régler leur problème. Et celui qui gardait le butin est arrivé avec la chaîne en or qui ornait son cou. Aussitôt, son ami lui a demandé de vendre la chaîne et de lui donner sa part de l’argent. Mais, toujours en vain. Ce qui a déclenché la colère de ce dernier.

Le vendredi 31 juillet, le jour de la fête du sacrifice. Ils se sont rencontrés encore une fois. Celui qui gardait le butin n’avait pas l’intention de donner à son ami sa part. Très en colère, ce dernier l’a fermement attrapé du cou pour tenter de lui arracher la chaîne en or. Ensuite, il lui a donné un coup de couteau au niveau de son ventre. Celui qui gardait le butin est tombé par terre pour finir par pousser ses derniers soupirs. Le meurtrier, qui n’a pas cru ce qu’il avait commis, s’est livré de son propre gré à la police pour avouer son crime. Dimanche dernier, il a été traduit devant le parquet général près la Cour d’Appel de Casablanca, il est poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *