970x250

Casablanca : Il tue, une année plus tard, celui qui lui a balafré la joue

Casablanca : Il tue, une année plus tard, celui qui lui a balafré la joue

Devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, ce jeune homme de vingt-neuf ans, poursuivi en état d’arrestation pour homicide volontaire avec guet-apens et préméditation, fait semblant qu’il ne se souvient de rien.

Il veut faire croire à la Cour qu’il est un malade mental. Mais, d’abord, il ne dispose pas de certificats médicaux attestant qu’il souffre d’une quelconque maladie. Il n’a tout simplement jamais consulté un médecin, et de surcroît un psychiatre. Plus encore, les témoins affirment qu’il a toujours été en bonne santé. Son casier judiciaire ne plaide pas non plus en sa faveur puisqu’il a purgé deux peines d’emprisonnement : une de six mois pour vol à l’arraché et l’autre d’un an pour vol avec récidive et coups et blessures. Enfin, le représentant du ministère public précise, dans une brève intervention, que le mis en cause s’est présenté chez lui en pleine santé et qu’il a avoué son crime en n’omettant aucun détail.

En effet, après son arrestation, le mis en cause a affirmé aussi bien devant les enquêteurs de la police judiciaire que devant le parquet général et le juge d’instruction qu’il a bel et bien tué son voisin du quartier en lui assénant des coups de couteau. Le mobile, toujours selon ses déclarations consignées dans le procès-verbal de son audition, n’était autre que la vengeance. Il leur a expliqué que le défunt, un jeune homme de vingt deux ans, également repris de justice, lui a balafré la joue gauche lors d’une bagarre qui remonte à plus d’une année.

Le mis en cause a fait semblant qu’il lui a pardonné mais il attendait le moment propice pour se venger. Il a dû attendre une année pour passer à l’acte. Alors que la victime était sous l’effet de la drogue, il l’a surprise par un coup de couteau mortel. Verdict : 30 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.