Casablanca : Pour kidnapping, séquestration et viol, un duo écope de 10 ans de prison chacun

Casablanca : Pour kidnapping, séquestration et viol, un duo écope de 10 ans de prison chacun

Comparaissant en état d’arrestation devant les trois juges de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, ces deux jeunes hommes, âgés respectivement de vingt-et-un et vingt-quatre ans, nient les faits qui leur sont reprochés, à savoir kidnapping, séquestration et viol d’une jeune fille durant deux jours.

Tous les deux affirment que la fille les a accompagnés de son plein gré chez eux, contrairement à ce qu’ils ont déclaré devant les enquêteurs de la police judiciaire qui se sont chargés de l’affaire. Dans sa plainte la jeune femme avait affirmé aux limiers qu’elle venait de descendre d’un grand taxi et s’apprêtait à rentrer chez elle à Hay Moulay Rachid, à Casablanca, quand deux jeunes hommes lui ont coupé le chemin. Il était 20 h passées, a-t-elle précisé, selon ses déclarations consignées dans le procès-verbal, quand ils l’ont obligée, sous la menace d’armes blanches, à les accompagner sans faire de bruit, ni de manifester la moindre résistance. Craignant pour sa vie, elle a gardé le silence mais n’a pu arrêter ses larmes. Mais, sans pitié, ils l’ont conduite vers une demeure qu’ils louent tous les deux. Dès qu’ils y sont entrés, l’un d’eux a conduit la jeune fille à une chambre où il a abusé sauvagement d’elle et ce avant que l’autre ne le rejoigne pour la violer également. Certes, elle les a suppliés de la laisser rentrer chez elle, mais en vain. Ils ont ouvert des cannettes de bière et des bouteilles de vin rouge pour picoler. Et à chaque fois, l’un d’eux la conduisait à la chambre pour la violer. Ils ne l’ont relâchée que le lendemain. Sa famille qui a déjà recouru à la police pour les informer de la disparition de leur fille y est retournée pour les informer que celle-ci a été kidnappée, séquestrée et violée, durant 48 heures. Verdict : Dix ans de réclusion criminelle pour chacun des voyous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *