Casablanca : Quatre ans de prison ferme pour un escroc, 1 an pour son complice

Casablanca : Quatre ans de prison ferme  pour un escroc, 1 an pour son complice

Sans scrupule, ce jeune homme, poursuivi en état d’arrestation pour escroquerie, traite les plaignants de menteurs.

«Je n’ai jamais vu ces gens-là, M. le président », assure-t-il au magistrat de la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance. Ses victimes, cinq femmes et un homme, restent bouche bée. Ils gardent leur silence puisque le magistrat ne leur permet pas encore de parler. Le mis en cause, un jeune de trente-huit ans, père de deux enfants, précise au tribunal qu’il n’a pas besoin de s’adonner à l’escroquerie puisqu’il travaille dignement. «Je suis un marchand ambulant qui gagne bien sa vie», précise-t-il tout en fixant ses victimes en guise de défis. Au contraire, son complice, une femme quadragénaire, qui se tient également au box des accusés, rejette en bloc ses propos. Elle raconte à la Cour que le mis a cause l’a convaincue qu’il avait des relations très étroites avec des personnes bien placées qui pouvaient lui rendre des services contre des sommes d’argent. «J’ai cru à ses paroles et j’ai commencé à lui chercher des gens qui ont besoin d’un service», précise-t-elle. Elle a affirmé que rien n’était gratuit et qu’il devait lui verser une commission, a-t-elle expliqué au tribunal.

Elle lui a «procuré» quatre personnes dont chacune lui a versé une somme de l’ordre de vingt mille dirhams en contrepartie d’un service. Il y a celui qui cherche un travail pour son enfant, celui qui souhaite avoir un contrat de travail en Europe ou dans un pays du Golfe, celui qui lui a demandé d’intervenir en faveur de son enfant incarcéré pour un crime ou délit, etc.

Ses victimes qui ont pris la parole ont affirmé avoir rencontré le suspect principal par l’intermédiaire de la femme quadragénaire. Jugé coupable, le suspect a été condamné à quatre ans de prison ferme. Quant à son complice, elle a écopé d’un an de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *