Chichaoua : Un sexagénaire oblige sa belle-fille à partager avec lui le même lit

Chichaoua : Un sexagénaire oblige sa belle-fille à partager avec lui le même lit

Quand ce père de famille rentre chez lui, au douar Adouz relevant de la commune rurale Douirane, province de Chichaoua, il ne trouve ni son épouse ni sa fille de cinq mois.

Dès qu’ils se sont mariés, il y a plus d’un an et demi, elle ne quittait son foyer conjugal que durant les fêtes pour rendre visite à ses parents. Où pourrait-elle être et pourquoi ne l’a-t-elle pas informé ? Quand il demande à son père qui séjourne chez lui, il lui répond qu’il ne l’a pas vue sortir de la maison. Il lui téléphone. Mais en vain. Il se rend chez ses parents et même chez une proche de sa famille. Aucune trace d’elle. Maintenant il a la certitude qu’un mal est arrivé à sa femme et sa fille. Il se rend chez les gendarmes de Mejjat pour les solliciter d’ouvrir une enquête en faveur de la famille. Aussitôt, les investigations ont été entamées par les limiers qui ont commencé par l’interrogatoire du plaignant et son père. Si l’époux a affirmé n’avoir jamais eu de problème avec sa femme, son père n’a pas pu expliquer exactement comment elle a pu sortir sans attirer son attention alors qu’il était chez lui. Ses réponses ont mis la puce à l’oreille des enquêteurs qui l’ont martelé de questions. Il a fini par cracher le morceau. Il leur ainsi révélé qu’elle a fui la maison parce qu’elle ne supportait plus de céder à ses désirs sexuels.
En effet, les investigations menées par les gendarmes de Mejjat ont été soldées par le repérage de l’épouse avec sa petite fille. Elle était à Imintanout. Conduite au siège de la gendarmerie royale de Mejjat et soumise aux interrogatoires, la jeune femme a révélé que son beau-père la harcelait depuis la première semaine de son mariage. Dès que son mari sortait de chez lui à destination de son travail, son beau-père n’hésitait pas à l’inciter à coucher avec lui tout en la menaçant de révéler à son fils qu’elle le trompait. Dès lors, elle s’est retrouvée obligée de partager le même lit avec son beau-père. Mais, elle n’a plus supporté cette situation et a décidé de quitter le foyer conjugal. Le beau-père, âgé de soixante-quatre ans, a été arrêté et traduit devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *