Chichaoua : Une jeune fille utilisée comme appât pour attirer les victimes

Chichaoua : Une jeune fille utilisée  comme appât pour attirer les victimes

A travers le réseau social, Facebook, ce jeune homme fait la connaissance d’une jeune fille de dix-neuf ans.

Tous les deux sont issus de la région de Majjat, située à soixante-quatre kilomètres à l’ouest de la ville de Marrakech, relevant de la province de Chichaoua. S’agit-il d’un hasard? Peu importe, pour lui ce qui compte c’est qu’il ne va pas déployer beaucoup d’effort pour la rencontrer. En fait, il ne perd pas beaucoup de temps pour la convaincre de se voir, non pas au centre du village de Majjat, ni à Marrakech, mais juste un peu plus loin des regards des curieux. Ils fixent un rendez-vous dans un terrain vague situé à la périphérie du village. Effectivement, le jeune homme prend son vélomoteur et se dirige vers le lieu du rendez-vous. Quand il y arrive, elle est toute seule. C’est du moins ce qu’il croit. Parce que, dès qu’ils engagent une petite conversation, deux jeunes hommes surgissent de nulle part, armés de couteaux. Ils fouillent dans ses poches pour lui subtiliser une somme de mille dirhams. Plus encore, ils s’emparent du vélomoteur qu’ils abandonnent par la suite. Le jeune homme court porter plainte aux gendarmes. Les investigations se soldent rapidement par l’identification de la jeune fille. Cette dernière révèle aux enquêteurs les identités de deux malfrats qui l’utilisaient comme appât pour attirer des victimes.

Arrêtés à leur tour et soumis tous aux interrogatoires, les trois malfrats ont avoué avoir commis d’autres agressions contre des jeunes qui semblent n’avoir pas porté plainte. Les trois suspects ont été traduits, ensuite, devant le parquet général près la Cour d’appel de Marrakech, poursuivis en état d’arrestation pour constitution d’une bande de malfaiteurs, vol qualifié, coups et blessures et menaces à l’arme blanche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *