De la prison pour des agents d’autorité corrompus

De la prison pour des agents d’autorité corrompus

Deux mois de prison ferme assortie d’une amende de deux mille dirhams, tel a été le verdict rendu, lundi 24 mai, par la chambre correctionnelle près le Tribunal de première instance de Marrakech, contre un khalifa de caïd, impliqué dans une affaire de corruption. Cet agent d’autorité a été dénoncé par un homme qui a recouru au numéro vert mis à la disposition des citoyens par le parquet général.

Il aurait exigé une somme de 600 DH pour remettre un document administratif au plaignant. Une souricière lui a été tendue et il a été arrêté en flagrant délit de corruption. Par ailleurs, deux autres agents d’autorité, exerçant au caïdat de Saâda relevant de la commune urbaine Souihla, province de Marrakech, également impliqués dans une affaire de corruption, ont été arrêtés, lundi 24 mai, par les éléments de la gendarmerie royale. Tous deux ont fait l’objet d’une plainte d’un jeune homme qui a régalement recouru au numéro vert.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *