Décès d’un jeune à l’hôpital d’Al Hoceima après son arrestation par la police

Décès d’un jeune à l’hôpital d’Al Hoceima  après son arrestation par la police

Le décès d’un jeune à Al Hoceima fait boule-de-neige. Le procureur général du Roi vient d’ordonner une enquête, confiée à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) à Casablanca.

«Suite au décès du défunt Karim Lachqar, survenu dans les premières heures du 27 mai courant au service des Urgences de l’hôpital Mohammed V à Al Hoceima suite à son transfert par la permanence de la Sûreté nationale dans la ville, il a été décidé d’ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances du décès», annonce un communiqué rendu public par le ministère de la justice. La même source a fait savoir que la dépouille du défunt sera transportée à l’hôpital «Ibn Rochd» à Casablanca pour une autopsie poussée afin de déterminer exactement les circonstances du décès.

«Les mesures juridiques nécessaires seront prises dès la fin de l’enquête», ajoute le communiqué.

L’affaire commence même à prendre une tournure politique. En effet, il s’est avéré que le défunt était membre de l’USFP (Union socialiste des forces populaires). Le parti a réagi à cette affaire et demande de faire toute la lumière sur les causes du décès. Une commission spéciale a été créée par l’USFP pour suivre le dossier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *