Accueil Faits-Divers Des policiers à El Jadida et Salé contraints d’utiliser leurs armes à feu
Faits-Divers

Des policiers à El Jadida et Salé contraints d’utiliser leurs armes à feu

Résistance : A El Jadida et Salé des policiers ont été contraints, la nuit du mercredi au jeudi, 21 et 22 décembre, de faire usage de leurs armes à feu afin d’interpeller des malfrats qui ont menacé la vie de citoyens et de policiers, apprend-on de sources policières.
Dans la capitale des Doukkala, un inspecteur de police a tiré des balles de sommation pour qu’un homme de 48 ans, qui était dans un état d’ébriété avancé et soutenu par un chien de race féroce, cesse de tabasser violemment une femme. Cette dernière était en sa compagnie, a précisé la même source sans préciser si elle était son épouse ou non. Tentant de l’immobiliser, les limiers se sont retrouvés devant un repris de justice qui a manifesté une résistance farouche en les menaçant avec son arme blanche et incitant son chien à les attaquer. C’est ainsi que l’inspecteur de police lui a tiré une balle dans les membres inférieurs ainsi que son chien. Ce quadragénaire a été évacué, enfin, vers le service des urgences de l’hôpital ainsi

que la femme qu’il avait maltraitée. Sa fille mineure, qui se trouvait par hasard dans les lieux, a été touchée par des éclats de balles et elle est actuellement sous observation médicale à l’hôpital.
Quant au cas de Salé, un brigadier de police a sorti son arme mais sans tirer la moindre balle afin d’arrêter un jeune homme de 19 ans. Ce repris de justice qui était sous l’effet de la drogue a fait un tapage nocturne tout en brisant les vitres d’un taxi et menaçant les policiers qui sont intervenus pour l’immobiliser. Il a finalement été arrêté et maintenu en garde à vue.

Articles similaires

A Chichaoua, un trafiquant de drogue écope de 3 ans et demi et 2 autres mis sous les verrous

Âgé de vingt-cinq ans, un trafiquant de drogue a été condamné à...

Un cybercriminel Français extradé du Maroc vers les États-Unis

Le jeune français de vingt-et-un ans, Sébastien Raoul, arrêté le 31 mai...

Le meurtre d’un étudiant à Sidi Bouzid résolu 7 mois plus tard

Ce n’est que sept mois après la découverte du cadavre d’un étudiant...

Saisie de 7 kg de cocaïne et 180 mille dh à Casablanca et Harhoura

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie