Des suicides par pendaison à Larache, Tanger et Targuist

Des suicides par pendaison à Larache, Tanger et Targuist

A Larache, un coiffeur de quarante-trois ans a été retrouvé, lundi matin, pendu à une corde accrochée à un arbre de chêne non loin du pont allant à destination du douar Aïn Chouk.

Se dépêchant sur les lieux, les éléments de la police ont appris que cet homme demeurait au lotissement Chaâbane II, à Larache. Mais on ne sait pas, jusqu’à l’écriture de ces lignes, le mobile de cet acte de désespoir.

Le dimanche dernier à Tanger, une adolescente de dix-sept ans s’est également donné la mort par pendaison. Ses parents l’ont retrouvée pendue à une corde accrochée à la fenêtre de la salle de bains. Son cadavre a été évacué vers la morgue de l’hôpital Mohammed V. Une enquête a été diligentée pour déterminer les raisons qui ont poussé cette adolescente à se suicider.

Au douar Roumane situé dans la commune rurale Beni Ahmed, à Targuist, province d’Al Hoceïma, un père de sept enfants, sexagénaire, a également mis fin à sa vie et de la même façon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *