Deux mineurs tuent un guide touristique

Deux mineurs tuent un guide touristique

Nous sommes le lundi 3 juin. Au début de l’après-midi, les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de Marrakech sont arrivés au douar Lak’hili, jouxtant le quartier Sidi Youssef Ben Ali, conduisant deux mineurs, âgés respectivement de seize et dix-sept ans, vers une demeure où un guide touristique, âgé de quarante-neuf ans, habitait seul, sans famille.

Le parquet général près la Cour d’appel à la ville ocre y était présent pour assister personnellement à la reconstitution du crime de meurtre que les deux mineurs avaient commis, la nuit du vendredi au samedi, 31 mai au 1er juin, contre le guide touristique. Selon la version des deux mineurs, ils ont rencontré le guide touristique au quartier Bab Illan. Ils ont fait sa connaissance avant qu’il ne les invite, une fois la nuit tombée, chez lui, au douar Lak’hili. Le guide touristique semble avoir tout préparé pour la soirée, le vin, le haschich, les cigarettes et le tagine pour le dîner.

La soirée a déjà commencé quand les deux mineurs ont commencé à faire du tapage. Le guide touristique leur a demandé de se taire puisqu’il y a des voisins qui pourraient alerter la police. Tout d’un coup, l’un d’eux a commencé à vomir. Seulement, la soirée n’a pas pris fin. Les trois amis, le guide touristique et les deux mineurs ont continué à s’enivrer et se droguer. Mais, tout a chamboulé quand le guide touristique a tenté d’abuser sexuellement des deux mineurs.

Selon la version des deux mineurs, le guide touristique a mis, à un moment donné, sa main sur la cuisse de l’un des deux mineurs. Celui-ci s’est révolté contre cet acte. Le guide touristique a saisi un couteau et un coutelas les menaçant de meurtre s’ils ne lui cédaient pas. Mais, l’un des deux mineurs l’a attaqué pour le mettre à terre. Et pourtant, le guide touristique est arrivé à le toucher par son arme blanche. Hors de lui, l’autre mineur a saisi le couteau qui est tombé par terre pour asséner deux coups au niveau du cou.

Aussitôt, les deux mineurs ont quitté la maison pour aller prendre le vélomoteur du guide touristique pour aller chez eux au douar Laâdam, dans la région de Rhamna. Quand l’un des deux mineurs a raconté toute l’histoire à sa mère, cette dernière a décidé de l’emmener illico à la police. Mobilisés, les enquêteurs de la PJ se sont dépêchés vers la maison du guide touristique pour le trouver déjà corps sans âme.
Mardi dernier, les deux mineurs ont été traduits devant la justice à Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *