Faits-Divers

Deux pères de famille tuent leurs conjointes à Taounate et Kelaât Sraghna

A Taounate, un père de famille, âgé de cinquante-trois ans, qui a mis fin à la vie de son épouse à Agadir, a été arrêté samedi 19 novembre. Deux jours plus tôt, le jeudi 17 novembre, ce quinquagénaire a tué par strangulation, chez lui, au quartier Anza, son épouse. Ayant pris la fuite, une note de recherche à l’échelle nationale a été diffusée contre lui. Il a finalement été repéré et arrêté par la police judiciaire de Taounate.
Le vendredi 18 novembre, un autre homicide conjugal a eu lieu au douar Sahrij relevant de la commune rurale qui porte le même nom, à Kelaât Sraghna. Il s’agit d’un père de famille, âgé de quarante-deux ans, qui a asséné un coup de faucille à la poitrine de son épouse, mère de trois enfants, âgés respectivement de treize, huit et cinq ans. Il a pris ensuite la fuite en destination du domicile de ses parents demeurant non loin de la ville de Demnate. Mais, à mi-chemin, il a été arrêté.

Articles similaires

Faits-Divers

Arrestation d’un détenu en cavale depuis 6 mois

Après s’être évadé, il y a six mois, du siège de la...

Faits-Divers

Un père de famille tue sa belle-fille par un coup de piquet

A Fkih Ben Saleh, un père de famille, sexagénaire, soupçonné d’avoir tué...

Faits-Divers

Violée à 15 ans, son bourreau jugé coupable 4 ans après

Le rapport du médecin légiste confirme le viol et la perte de...

Faits-Divers

18 mois de prison ferme pour avoir volé une caméra de surveillance d’un bus

Délinquance» Un jeune homme qui a arraché une caméra de surveillance installée...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux