Deux suicides à Agadir et Tanger et un autre évité de justesse à Martil

Deux suicides à Agadir  et Tanger et un autre évité de justesse à Martil

Dans un jardin situé au quartier Al Massira, à Agadir, un homme, la trentaine s’est donné la mort dimanche dernier.

Son cadavre a été découvert, le matin, pendu à une corde attachée à un arbre. A côté de ce dernier, une lettre signée par le défunt où il expliquait n’avoir plus le courage de vivre sans emploi.
Violentée presque quotidiennement par son époux, une mère de famille a tenté de mettre fin à ses jours, vendredi dernier, en se jetant à la mer de la ville de Martil. Seulement, elle a été sauvée par des jeunes qui faisaient du sport à la plage.
Un autre cas de suicide a eu lieu, mercredi 6 janvier, au quartier Al Âouama, à Tanger. Il s’agit d’un jeune de 34 ans qui a été retrouvé par sa famille pendu à une corde accrochée au plafond de sa chambre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *