Deux suicides à Chichaoua et Taroudant

Deux suicides à Chichaoua et Taroudant

Au douar Tounif relevant de la commune rurale Sidi Abdelmoumen, dans la province de Chichaoua, un homme de soixante-et-un ans s’est donné la mort, dimanche, au début de l’après-midi, par pendaison.

Ce père de famille a choisi un puits qui s’éloigne de chez lui de quelques kilomètres pour passer à l’acte. A ce propos, il a accroché la corde à une barre en bois qu’il a installée au niveau de la buse du puits. Après quoi, il a entouré la corde autour de son cou et s’est jeté dans le puits. C’est ainsi qu’il a poussé son dernier soupir loin des regards des habitants du douar. La veille, samedi 25 septembre, une jeune fille, la vingtaine, a mis également fin à sa vie par pendaison et ce, chez elle au douar Takyamit relevant de la commune rurale Assays, dans la province de Taroudant. Son cadavre a été découvert, par sa famille, pendu à une corde accrochée au plafond d’une chambre. Les cadavres ont été évacués à la morgue afin d’être autopsiés et pour déterminer la cause de la mort et une enquête a été diligentée pour préciser le mobile de ces suicides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *