Deux suicides à Ksar Kebir et deux autres à Tanger et Marrakech

Deux suicides à Ksar Kebir et deux autres  à Tanger et Marrakech

A Tanger, au quartier Bir Chaïri, un commerçant a été retrouvé, samedi dernier, corps sans vie, pendu dans un dépôt aménagé pour le stockage de sa marchandise et comme local d’habitation. Ses voisins, qui étaient attirés par les odeurs nauséabondes provenant du dépôt, ont alerté les autorités locales et la police pour qu’ils se dépêchent sur les lieux et découvrir le corps sans vie du commerçant qui semble avoir mis fin à sa vie. Le cadavre a été évacué vers la morgue de l’hôpital Duc De Tovar afin d’être autopsié et pour déterminer la cause essentielle de la mort.
Vingt-quatre heures plus tôt, vendredi, deux cas de suicide ont eu lieu à Ksar Kebir. La première concerne une mère d’un enfant, âgée de vingt-trois ans, qui s’est jetée de la terrasse d’une maison R+2, située au quartier Essalam. Le second cas concerne un marchand de fruits au marché Lalla Rkia, qui s’est suicidé par pendaison juste après la rupture du jeûne.
Un quatrième cas de suicide a eu lieu également le vendredi dernier, à Marrakech. Il s’agit d’un père de famille, âgé de soixante-huit ans, qui a mis fin à ses jours par pendaison et ce, chez lui à Derb El Madrassa, douar Akioud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *