Faits-Divers

DGSN : 44.223 suspects arrêtés entre 25 mai au 30 juin pour divers crimes et délits

Les efforts fournis par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) afin de renforcer le sentiment de sécurité chez les citoyens ont abouti à l’arrestation de 44.223 personnes soupçonnées d'avoir commis divers crimes et délits durant la période allant du 25 mai au 30 juin derniers.

Selon un communiqué de la DGSN, parmi les personnes arrêtées, 26.890 l'ont été en flagrant délit d'actes criminels, 13.698 faisaient l'objet d'avis de recherches pour leur implication dans de graves crimes, (vols sous la menace, viols, homicide volontaire, enlèvement et séquestration), 370 personnes ont été arrêtées pour trafic de drogue, tandis que 3.265 ont été arrêtées dans le cadre des interventions de la police menées aux environs des établissements scolaires.

Concernant le contrôle de la sécurité routière, cette opération a conduit à la rédaction de procès-verbaux d'infractions à l'égard de 249.423 véhicules lors de la même période, soit une hausse de 9,98 % par rapport à la même période de l'année dernière, a précisé la DGSN, ajoutant que 31.248 véhicules ont été mis à la fourrière, en augmentation de 3,75 % par rapport à la même période de 2014.

D’après la même source, ces interventions policières intensives et continues s'inscrivent dans le cadre de la nouvelle stratégie de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour garantir la sécurité des citoyens et la préservation de leurs biens, renforcer le sentiment de sécurité. Et ce à travers des opérations proactives de lutte contre le crime, le renforcement de la présence de la police sur la voie publique et en ciblant les personnes recherchées.

Articles similaires

Faits-Divers

Un masseur professionnel viole une cliente américaine

Quatre ans de prison ferme, tel a été le verdict rendu récemment...

Faits-Divers

Un agent de sécurité s’empare de la recette de la photocopieuse du tribunal

Pour avoir mis la main sur la recette de la photocopieuse du...

Faits-Divers

Kidnapping et viol collectif ou débauche ?

Qui a raison et qui a tort ? La plaignante ou les...

Faits-Divers

Un différend familial dégénère en meurtre

A Sebt Ouled Nemma qui relève de la province de Fkih Ben...