Driouch : Pour se débarrasser de l’amant de leur fille, ils inventent un kidnapping

Driouch  : Pour se débarrasser de l’amant de leur fille, ils inventent un kidnapping

Ce jeudi 1er juillet 2021, dans l’après-midi, les parents d’une fille de quatorze arrivent à Iferni, une commune rurale relevant de la province de Driouch, à Midar, qui n’est pas située loin de chez eux. Objectif : se présenter devant les gendarmes afin de porter plainte pour l’enlèvement de leur fille.

Dans les détails, ils révèlent aux enquêteurs que leur fille, à peine sortie de leur domicile, une voiture s’arrête devant elle. Deux jeunes hommes en descendent alors que le troisième se tient derrière le volant. En un clin d’œil, les deux jeunes hommes s’approchent de la fille, encore mineure, la tiennent par les bras et l’obligent à monter à bord de la voiture. Le chauffeur démarre à toute allure. Aussitôt une coordination entre les éléments de la gendarmerie royale de Midar, Driouch, Taza et Al Hoceïma commence.

En effet, les investigations révèlent que la fille disparue a souvent été vue en compagnie d’un jeune homme. Ne sachant pas si elle est en sa compagnie ou pas et ne pouvant pas, selon la procédure pénale, effectuer une descente policière sur son domicile, durant un temps illégal, les limiers se contentent de lui remettre une convocation le sollicitant de se présenter chez eux, le matin, pour l’interroger sur la disparition de la fille. Le jeune nie avoir la moindre relation avec la disparition de la fille mineure. Entre-temps, ce matin du vendredi 2 juillet, cette dernière retourne chez elle. Les enquêteurs la convoquent. Encore mineure, elle doit être interrogée en présence de ses parents. Qui l’a kidnappée ? «Personne», répondit-elle. En fait, elle affirme qu’elle a juste accompagné son bien-aimé chez lui pour passer ensemble la nuit. Ce dernier, ajoute-t-elle, l’a rejoint, tout seul, à bord d’une voiture pour l’emmener chez lui. Une déclaration que son bien-aimé, un vingtenaire, n’a pas pu rejeter tout en affirmant que la voiture à bord de laquelle il s’est rendu chez elle appartient à l’un de ses amis. Convoqué, ce dernier se présente à bord de la voiture chez les enquêteurs qui se retrouvent devant une autre affaire.

La voiture et ses papiers sont falsifiés. L’enquête révèle également que les parents de la fille étaient au courant de la relation amoureuse entre leur fille et ce jeune homme et qu’ils ont inventé cette histoire de kidnapping pour mettre ce jeune homme derrière les barreaux. A ce propos, ils ont été poursuivis, en état de liberté provisoire, pour déclarations mensongères. Alors que le jeune amant a été maintenu en détention préventive pour détournement d’une fille mineure et son ami pour complicité, faux et usage de faux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *