Accueil Faits-Divers El Jadida : Purgeant une peine de 5 ans pour vol qualifié, il écope de 8 ans de prison pour viol
Faits-Divers

El Jadida : Purgeant une peine de 5 ans pour vol qualifié, il écope de 8 ans de prison pour viol

Du pénitencier d’El Âdir où il purge, depuis 2020, une peine de cinq ans de réclusion criminelle pour vol qualifié, ce détenu a été conduit, ce jour de la dernière semaine du mois d’octobre, vers la salle d’audience de la chambre criminelle près la Cour d’appel d’El Jadida.

Il doit être jugé pour une affaire de viol qu’il avait commis avant celle du vol qualifié. Sa victime, une jeune femme, qui ne s’est pas constituée partie civile, répond favorablement à la convocation de la Cour. En effet, son affaire remonte à plus de deux ans lorsqu’elle marchait au niveau de Hay Al Matar. Une voiture à bord de laquelle il y avait, outre le chauffeur, deux autres jeunes hommes, s’est arrêtée près d’elle. Elle a cru qu’il s’agissait d’un chauffeur clandestin (Khattaf). Elle est montée dans la voiture, mais elle a remarqué qu’elle a dévié du chemin qui menait vers la destination qu’elle voulait. C’est pour cela qu’elle lui a demandé où il allait. Sans réponse. Elle commençait à s’inquiéter sérieusement. Elle n’était pas au bout de ses peines. Tous les trois sortent leurs armes blanches. Ils lui intiment de garder silence.

Une fois arrivés juste derrière le stade des courses hippiques d’El Jadida, il fait signe aux deux jeunes hommes de descendre et de partir. Et la jeune femme reste en compagnie du chauffeur qui la viole sauvagement. Il lui subtilise son maillot, son sac à main et son smartphone puis l’abandonne. Elle n’a d’autre choix que de porter plainte. En fait, elle ne se souvient que de la couleur de la voiture, à savoir le noir. Aussitôt, les enquêteurs ont décidé de recourir à la science pour identifier le violeur. A ce propos, la jeune victime leur a donné le pantalon qu’elle portait lors de son viol. Il a été mis entre les mains des analystes de l’Institut des sciences forensiques de la Sûreté nationale. Il ressort de leur analyse génétique qu’il portait un génotype de caractère masculin, qui correspond à celui du mis en cause.

En exploitant les informations de l’analyse génétique, l’identité de l’auteur du viol a été déterminée et sa photo a été extraite. En la regardant, la victime a confirmé qu’il s’agit bel et bien de son violeur. Pointé, il s’est avéré qu’il purge une peine de cinq ans pour vol qualifié.
Verdict : Jugé coupable, il est condamné à huit ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Des candidats à l’émigration pris au piège d’une bande

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger....

Un chauffeur routier arrêté en possession de plus de 5 kg de cocaïne

Plus de cinq kilos de cocaïne d’une valeur de 3.500.000 DH ont...

Chute d’un nourrisson du 3ème étage à Al Hoceima

Un père de famille aurait jeté son nourrisson, de sexe féminin, âgé...

Un médecin et 3 suspects dans une affaire d’avortement illégal mortel

A Inzegane, un médecin et trois autres personnes dont deux femmes soupçonnés...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus