Elle a été kidnappée et violée collectivement

Elle a été kidnappée et violée collectivement

Elle était pleine de joie. Puisqu’elle allait rencontrer son fiancé. Mais, cette jeune fille de vingt-quatre ans n’imaginait pas que le destin lui préparait un mauvais coup.

Au début de cet après-midi de ce lundi 10 juin, elle s’est maquillée après s’être vêtue de ses beaux vêtements. Et elle est sortie de chez elle, à Safi, pour rencontrer son bien-aimé avec lequel elle rêvait de fonder, le plus tôt possible, un foyer. Effectivement, la rencontre avait eu lieu. En fait, ils ont passé de bons moments au point qu’ils souhaitaient rester ensemble toute la nuit.

La preuve est que la jeune fille n’a décidé de retourner chez elle que tardivement, vers 23h. Au quartier Sidi Kawki, ils se sont arrêtés au niveau du boulevard dans l’attente d’un petit taxi qui devait ramener la jeune fille chez elle. Tout d’un coup, trois jeunes hommes cagoulés, armés de couteaux, se sont présentés devant eux. Sans leur adresser la parole, ils ont commencé à leur donner des coups de poing et de pied.

Les deux fiancés demandaient secours. Mais en vain. Il n’y avait personne sur les lieux sauf quelques voitures qui passaient de temps à autre à une grande vitesse. Cependant, le jeune fiancé est arrivé, enfin, à se sauver en disparaissant dans l’obscurité. Quant à sa fiancée, elle est restée seule entre les griffes des trois assaillants.

Ils l’ont conduite vers un coin loin du boulevard pour la violer sans pitié à tour de rôle. A mi-chemin, le jeune fiancé blessé a croisé quelques jeunes. Il leur a demandé de l’aider à sauver sa fiancée. Ils n’ont pas hésité à l’accompagner pour la chercher. Entendant le bruit de leurs pas, le trio a pris la poudre d’escampette, abandonnant la jeune fille dans un état lamentable perdant par conséquent sa virginité. Le lendemain, une plainte a été déposée par la jeune fille auprès de la police du 5ème arrondissement de Sidi Kawki.

La jeune fille est arrivée à se souvenir des signalements de l’un d’eux et le surnom, à savoir Tito, par lequel ses deux amis l’appelaient. Les policiers l’ont rapidement identifié puisqu’il est un repris de justice. Le lendemain, il a été épinglé alors qu’il venait de sortir de chez lui. Ses deux complices ont été arrêtés par la suite pour que les trois malfrats ont été traduits devant la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *