Faits-Divers

Elle met le feu à son appartement pour obliger son mari à divorcer

© D.R

Une jeune mère de famille, âgée de vingt-huit ans, a mis, lundi dernier dans l’après-midi, le feu à son appartement situé au troisième étage d’une résidence sise à la rue Sefrou, quartier Moulay Abdellah, à Aïn Chock à Casablanca. Ensuite elle a pris le soin de fermer la porte de l’appartement et s’est rendue chez la police pour les alerter, apprend-on d’une source policière. Cette mère d’une petite fille avait l’intention de se venger de son mari qui refusait de divorcer. C’est vers 17h00 qu’elle est rentrée au commissariat de police d’Aïn Chock pour avouer avoir mis le feu. Les éléments de la protection civile qui ont été alertés par les voisins se sont déjà dépêchés sur les lieux et ont pu venir à bout de l’incendie. Soumise aux interrogatoires, la jeune femme a affirmé être l’épouse d’un suspect recherché par la police depuis la fermeture de son café qui était un fief pour les dealers et les toxicomanes. Depuis, a-t-elle expliqué aux enquêteurs, son mari n’arrivait chez elle qu’en cachette pour passer la nuit avec elle avant de disparaître. Ne supportant plus cette situation, elle a réclamé le divorce. Mais, le mari a toujours refusé. Pour l’y obliger, elle a décidé de mettre le feu à son appartement. Elle a été traduite, hier, mercredi, devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Faits-Divers

3 ans de prison ferme pour un escroc

Trois ans de prison ferme assortie d’une amende de trois mille dirhams,...

Faits-Divers

Un septuagénaire abusait sexuellement de son fils de 12 ans

Dans la commune rurale Temsia qui relève de la province d’Inzegane-Aït Melloul,...

Faits-Divers

Casablanca : Mise en échec d’une opération de trafic d’une importante quantité de psychotropes

Des éléments de la Brigade anti-gangs relevant du service préfectoral de la...

Faits-Divers

Démantèlement d’une bande de cambrioleurs d’unités industrielles

Mardi 14 mai, quatre malfaiteurs qui ont constitué une bande ont été...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux