Accueil Faits-Divers Elle se prostitue et accuse son mari d’abandon de famille
Faits-Divers

Elle se prostitue et accuse son mari d’abandon de famille

Adultère»: Une mère de famille qui a accusé son mari de l’avoir jetée en dehors du foyer conjugal s’est avérée s’adonner à la prostitution. Son enfant aîné en est témoin.

 

Nous sommes à Marrakech. La nuit du jeudi au vendredi, 5 au 6 janvier, une mère de famille qui traîne ses quatre enfants, âgés entre cinq et douze ans, se plante devant le commissaire de police chargé des services du 7ème arrondissement, à Hay Mohammedi-Daoudiyate. En sanglotant, elle demande au commissaire de voir ses enfants qui sont encore avec leurs tabliers d’école et leurs cartables sous leurs aisselles alors que leur père les a chassés tous en dehors du foyer conjugal. Pas de temps à perdre, le procureur du Roi est informé et les instructions sont données pour que les limiers se mobilisent. Ils accompagnent la plaignante et ses enfants chez le père pour savoir ce qui s’est passé au juste. En arrivant chez lui, au quartier Unité 4, situé au nord-ouest de la cité ocre et qui fait partie du périmètre de Hay Mohammedi, il les accueillit et leur raconte sa version des faits.

Il leur explique qu’elle avait quitté le foyer conjugal depuis un mois et qu’elle ne peut plus y mettre les pieds parce qu’elle fait l’objet d’une plainte pour adultère. Et d’ajouter que ses quatre enfants vivaient sous le même toit que lui et qu’ils poursuivaient leurs cours de soutien lorsqu’elle les a pris et inventé cette histoire. En effet, le mari avait découvert qu’elle le trompait à travers des messages sur son smartphone. Il est même tombé sur des photos la montrant toute nue et en position érotique qu’elle envoyait à des personnes. C’est la raison pour laquelle il a porté plainte contre elle pour adultère sans la chasser du foyer conjugal. C’est elle de son plein gré qui l’a quitté pour s’adonner à la prostitution, a-t-il confirmé. Quant à l’épouse, elle affirme que son mari est un soûlard qui la maltraitait à chaque fois devant les regards de leurs enfants.

Qui a raison et qui a tort? Pour trancher, les enquêteurs ont interrogé leur enfant aîné, âgé de douze ans. Ce dernier a confirmé les déclarations de son père tout en précisant que sa mère les a quittés il y a plus d’un mois et qu’elle entretient des relations sexuelles virtuelles moyennant des sommes d’argent. Il leur a également révélé qu’elle a eu des relations sexuelles avec plusieurs personnes lorsqu’ils étaient en vacances, en l’absence de son père, à la station touristique d’Imlil. Entre autres, elle a partagé le même lit avec le propriétaire d’une unité hôtelière, a-t-il précisé.
Pour adultère et prostitution et d’avoir donné le mauvais exemple à ses enfants, elle a été traduite, lundi 9 janvier, en état d’arrestation devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Marrakech.

Articles similaires

A Chichaoua, un trafiquant de drogue écope de 3 ans et demi et 2 autres mis sous les verrous

Âgé de vingt-cinq ans, un trafiquant de drogue a été condamné à...

Un cybercriminel Français extradé du Maroc vers les États-Unis

Le jeune français de vingt-et-un ans, Sébastien Raoul, arrêté le 31 mai...

Le meurtre d’un étudiant à Sidi Bouzid résolu 7 mois plus tard

Ce n’est que sept mois après la découverte du cadavre d’un étudiant...

Saisie de 7 kg de cocaïne et 180 mille dh à Casablanca et Harhoura

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie