En fuite depuis 3 ans pour une affaire de viol, il commet un meurtre

En fuite depuis 3 ans pour une affaire de viol, il commet un meurtre

Ils étaient trois lorsqu’ils ont commis, il y a trois ans, plusieurs crimes et délits.

L’histoire remonte à 2018 quand ces trois malfrats ont coupé le chemin à une jeune femme. Sous la menace d’armes blanches, ils lui ont subtilisé tout ce qu’elle portait sur elle. Pire encore, ils l’ont conduite vers un lieu pour la violer collectivement. L’enquête policière a été soldée par l’arrestation de deux des trois voyous. Le troisième est resté en fuite. En effet, au moment où les deux malfrats étaient derrière les barreaux, le troisième est resté libre, loin des regards des policiers et des gendarmes. Mais, il n’hésitait pas de temps en temps à rendre visite, en catimini, à ses parents qui demeurent au douar Ouled Othmane relevant de la commune rurale Loudaya, dans la province de Marrakech. Déguisé, il s’apprêtait, la nuit du vendredi au samedi, 17 au 18 décembre dernier, à rendre visite, une fois encore, à ses parents. Seulement, à michemin de chez eux, il a croisé un jeune homme qu’il connaissait parfaitement. Il s’agit de l’un de ses deux complices qui ont purgé une peine d’emprisonnement pour viol. Ils venaient, il y a quelques semaines, d’être relâchés.

Avec un sourire, il a tenté de le saluer. Mais, le jeune homme l’a poussé violemment tout en lui reprochant de n’avoir pas encore payé le prix de son crime comme lui et l’autre complice. Il l’a même menacé de le dénoncer aux gendarmes. En entendant cette menace, le jeune fuyard a perdu tout contrôle de ses nerfs. Il a fait sortir un couteau qu’il dissimulait sous ses vêtements et lui a asséné un coup fatal avant de prendre la poudre d’escampette. Alertés, les éléments de la gendarmerie royale se sont mobilisés pour chercher le fuyard. Il fallait attendre tôt le matin du samedi 18 décembre pour qu’il soit arrêté au niveau de la route reliant les deux communes Loudaya et Essaâda.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *